People

Angelina Jolie avait installé une « salle de guerre » dans la villa familiale… et ça rendait fou Brad Pitt !

  • Date: 26 septembre 2016

Depuis une semaine, les rumeurs les plus folles circulent sur les réelles causes de séparation du couple mythique d’Hollywood Brangelina. Violence, alcoolisme, adultère, rien n’est passé sous silence… Cette fois, c’est l’engagement politique international de la réalisatrice qui est cité comme une des sources principales de conflit dans le couple.

En effet, il semblerait que les ambitions politiques d’Angelina Jolie ont été un facteur énorme dans sa décision de demander le divorce de Brad Pitt, selon les nouvelles révélations du site américain TMZ. Toujours très bien informé, il rapporte que l’actrice rêve de devenir haut responsable de l’ ONU. Angelina avait même engagé deux conseillers politiques pour l’aider à atteindre cet objectif, et avait même installé une  »salle de guerre » dans leur villa.

Parallèlement à cela, le couple s’affrontait aussi à propos de l’engagement de l’actrice et réalisatrice américaine dans des associations caritatives. Elle avait en effet totalement délaissé sa carrière hollywoodienne à cette fin, ce qui n’était pas du tout du goût de Brad Pitt. La source a affirmé que Brad était également opposé à ce qu’ Angelina emmène ses enfants dans des pays déchirés par la guerre : « Brad n’a jamais empêché le travail de charité d’Angelina Jolie, mais se déplacer avec les enfants était devenu une source de discorde entre eux depuis plusieurs années. » a déclaré l’informateur.

Retrouvez cet article sur Closermag.fr

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15