People

Angelina Jolie : et si elle avait menti ?

  • Date: 17 novembre 2016

Le divorce des Brangelina connaît plus de rebondissements que n’importe quel film des deux acteurs. Après une bataille qui n’a pas toujours été belle, Angelina Jolie et Brad Pittseraient finalement arrivés à un accord sur la garde de leurs six enfants. Les enfants resteront vivre avec leur mère et l’acteur ne pourra les voir que lors de visites supervisées. Soupçonné de maltraitance, Brad Pitt ne pourra ainsi plu être en présence de ses enfants sans être surveillé par un professionnel.

C’est pour protéger ses enfants des accès de colère de Brad Pitt qu’Angelina Jolieaurait finalement demandé le divorce. L’actrice aurait lancé la procédure après un incident violent dans un avion privé ramenant la petite famille d’Europe vers les Etats-Unis. Lors de ce vol vers Minneapolis, Brad Pitt, fortement alcoolisé, aurait crié sur sa femme avant de s’en prendre à son fils Maddox. Une altercation entre le père et l’adolescent de 15 ans aurait même eu lieu. Des témoins présents sur le tarmac avaient même affirmé avoir entendu la dispute. Suite à cet incident, une enquête pour maltraitance avait été ouverte.

Mais si tout cela n’était jamais arrivé ? Le site américain RadarOnline s’est en effet procuré les enregistrements de la FAA (l’agence américaine de la sécurité aérienne) pour le vol de Minneapolis et les seules turbulences à noter y sont aériennes. Dans ces enregistrements, on n’entend aucune dispute, aucun éclat de voix. Il n’y a aucun signe d’un incident à bord et donc aucune trace de cette désormais célèbre dispute. Et si Angelina Jolie avait menti pour obtenir la garde exclusive de ses  enfants ? Depuis l’annonce du divorce des Brangelina, les proches de Brad Pitt affirment en effet que l’actrice est prête à tout pour garder (…) Lire la suite sur TeleLoisirs.fr

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15