Accueil / SOCIETE / Anniversaire de l’intronisation du «Diarraf» de Keur Massar- Ablaye Makhtar Diop prône un conseil des ministres en banlieue

Anniversaire de l’intronisation du «Diarraf» de Keur Massar- Ablaye Makhtar Diop prône un conseil des ministres en banlieue

 A Keur Massar, à l’occasion du deuxième anniversaire de l’intronisation du Diarraf de cette localité, le grand Serigne de Dakar appelle Macky Sall à décentraliser le conseil des ministres dans la banlieue pour résoudre ses difficultés.

Depuis son accession au pouvoir, le président de la République délocalise les conseils des ministres dans les régions pour s’enquérir des doléances de l’ensemble des Sénégalais. Magnifiant une telle initiative, les dignitaires «Lébou», en conclave à Keur Massar, souhaitent plus de considération pour la banlieue. Keur Massar a été le point de convergence des dignitaires «Lébou», en commençant par le grand Serigne de Dakar, les Saltigués, les chefs de village, les marabouts, entre autres, lors du deuxième anniversaire de l’intronisation de Mactar Diop, plus connu sous le nom d’Aldo, Diarraf de la localité. Pour Ablaye Makhtar Diop, l’implication de la banlieue dans la gestion étatique est nécessaire à travers le conseil des ministres décentralisés pour la résolution des difficultés que rencontrent ses populations. «Ce système de gouvernance prôné par Macky Sall, depuis son accession au pouvoir, vise à se rapprocher des populations», soutiendra le grand Serigne de Dakar, en présence d’autorités gouvernementales, comme Fatou Tambédou Diop, ministre délégué, chargé de la restructuration et de la reclassification des banlieues. «Dakar, capitale du Sénégal, est exclue de tous les projets initiés par le chef de l’Etat. Nous le soutenons, en tant qu’homme d’état. Et comme cela marche dans les autres régions, ça va marcher au niveau de la capitale où il y a des problèmes d’agriculture, d’élevage, de pêche. Il y a des problèmes avec l’agression côtière, l’emploi des jeunes, sans parler des litiges fonciers. La zone des Niayes, jadis, secteur le plus propice pour l’agriculture, est aujourd’hui, sur le point de se disparaitre. En 1976, le Sénégal était le premier pays exportateur de légumes. La région de Dakar doit être préservée pour la forte demande en matière d’habitat social», a-t-il précisé. Selon le grand Serigne de Dakar, des propositions vont être faites au gouvernement de Macky Sall. «Nous comptons rassembler tous les dignitaires de la banlieue, pour aller rencontrer le président de la République, lui exposer le problème de la restructuration des banlieues qui suppose encore des consensus à propos de l’occupation des sols», dira-t-il. Par rapport à la tension sociale, Ablaye Makhtar Diop soutient que la commission du dialogue social, sous la houlette de Youssou Wade, faisait un excellent travail. «Cette structure est importante. Elle doit être soutenue dans ses œuvres pour la préservation du climat social, mais aussi, faire preuve d’anticipation pour réguler la société. Toutes ces questions méritent d’être traitées avec le maximum d’efforts. Par exemple, le risque d’année blanche est réel. Des moyens vont être utilisés avec l’accompagnement de l’association nationale des parents d’élèves pour rencontrer le ministre afin de trouver des solutions à ces problèmes», a-t-il insisté. La cérémonie qui a réuni tous les dignitaires «Lébou», a permis de lancer un appel à l’unité de cette communauté qui occupe une place importante dans notre pays. Quant au Diarraf, il a promis de ne parler que sur les problèmes qui concernent le développement de sa localité.

Sada MBODJ

À voir aussi

Médina : une femme mariée vi0lée dans son appartement, en plein ramadan

Une affaire rocambolesque secoue la Médina depuis samedi dernier. Une dame mariée, a été séquestrée, …

Erreur judiciaire : témoignages poignants d’un ancien enfant détenu