martial

Anthony Martial a inscrit son premier doublé avec Manchester United

Le joueur: Martial, l’adaptation express

 

Déjà buteur la semaine dernière contre Liverpool, Anthony Martial a fait encore mieux ce dimanche en inscrivant un doublé contre Southampton (3-2) et en devenant le premier joueur de moins de 20 ans à marquer trois buts lors de ses deux premiers matches de Premier League. Le Français a tenté la première frappe des Mancuniens (17e), mais son tir en pivot est passé largement au-dessus. A la 31e, il a repiqué dans l’axe, au milieu de cinq Saints, mais a raté sa passe. Une action à l’origine de la révolte des Mancuniens, malmenés en début de match. Trois minutes plus tard, il a remporté son premier duel avec Martin Stekelenburg, qu’il a trompé tranquillement (34e). Malin, l’ancien Monégasque a anticipé une passe en retrait de Yoshida pour récupérer le ballon et battre sereinement son ancien coéquipier (50e). Van Dijk (73e) et Fonte (78e) ont été sanctionnés pour deux fautes sur le Français, qui a même été applaudi par les supporters des Saints pour avoir aidé Van Dijk, victime de crampes. Pas mal pour une première titularisation en Championnat…

 

Martial: plutôt Henry ou Anelka?

 

Le match: 2-3

 

Trop statiques et ne proposant pas de solution au porteur du ballon, les Mancuniens ont souffert pendant une grosse demi-heure. Beaucoup plus incisifs, les Saints ont logiquement ouvert le score dès la 13e minute. Graziano Pellè a trompé David De Gea, encore au sol alors qu’il venait de détourner une reprise à bout portant de Mané. L’Italien a failli doubler la mise trois minutes plus tard: il s’est joué de Blind sur un contrôle orienté avant de tirer sur l’extérieur du poteau (16e). Trouvé par Ward-Prowse, Pellè  a eu une dernière opportunité en première période, mais il n’a pas cadré sa tête (23e). Anthony Martial, l’homme du match, a initié la révolte des Mancuniens à la 31e. Il a égalisé à la 34e, avant de doubler la mise en seconde période (50e).

 

Le film du match

 

Egalement titulaire avec les Red Devils, Morgan Schneiderlin a fait mal à ses anciens coéquipiers en récupérant énormément de ballons, faisant des fautes utiles, et orientant le jeu. Il a même failli marquer, mais il n’a pas cadré sa reprise, après une combinaison sur corner entre Memphis Depay et Juan Mata (42e). Impliqué sur l’ouverture du score, l’Espagnol a marqué le troisième but à la 68e, alors que Depay venait de toucher le poteau. Il a été bien inspiré, puisque Pellè a réduit le score à cinq minutes de la fin (86e). Les hommes Ronald Koeman ont poussé en fin de match pour égaliser. Mais Tadic n’a pas cadré sa reprise de la tête (90e+2) et David De Gea a sorti une frappe de Victor Wanyama qui prenait le chemin de sa lucarne (90e+2). Après cette victoire, Manchester United est deuxième du classement, à deux points des voisins de City.

 

Le fait: Le premier but de MU n’était pas valable

 

Alors que Manchester United était en difficulté, Anthony Martial a remis son équipe dans le match en égalisant à la 34e. Mais ce but n’aurait pas dû être accordé: trouvé dans la surface par Morgan Schneiderlin, Juan Mata revenait d’une position de hors-jeu lorsqu’il a contrôlé le ballon…

 

Auteur: Alexis DANJON – Lequipe

Voir aussi

arbitre-sngalais

CAN 2017 Malang Diédhiou, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba sélectionnés

L’arbitre central Malang Diédhiou et ses assistants habituels, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba, …