ACTUALITE

ANTICIPÉE DE PHILO : DES CANDIDATS PARTAGÉS ENTRE INQUIÉTUDE ET CONFIANCE

  • Date: 7 juin 2016

A quelques heures de l’épreuve anticipée de philosophie, des élèves rencontrés aux lycées Lamine Gueye et Blaise Diagne sont partagés entre inquiétude et confiance, a constaté l’APS.

 La Coordination des enseignants et examinateurs de philosophie (CEEP) avait décidé de boycotter les anticipées de philosophie prévues mercredi pour soutenir leur collègue du Grand cadre des syndicats d’enseignants et le Cadre unitaire des syndicats d’enseignants (CUSEMS).
Les deux grands cadres syndicaux actuellement engagés dans un mouvement de grève, ont finalement décidé de surveiller les épreuves anticipées de philosophie, suite à leur rencontre avec le médiateur de la République, Alioune Badara Cissé.
Au lycée Blaise Diagne, les professeurs ont respecté le mot d’ordre de journée sans classe, aucun ne s’est présenté ce matin dans les écoles visitées par l’APS. Des élèves rencontrés dans cet établissement scolaire restent toujours inquiets par rapport au bon déroulement des épreuves.
Assis sur l’un des bancs de l’école, un peu à l’écart de l’emballement de ses camarades de terminale le jeune Adama Bâ semble pensif et préoccupé. Interpellé sur les épreuves de demain, il se montre un peu réticent au début mais fini par exprimer son inquiétude.
‘’Le doute qui a plané sur la tenue ou non de l’anticipée de philosophie m’a un peu perturbé parce que dans un coin de ma tête, je me disais qu’il se peut que l’on ne fasse pas nos examens’’, a-t-il dit l’air troublé.
Toutefois, l’élève Bâ avoue que lui et ses camarades de classe ont fini le programme depuis la semaine passée et qu’ils ont fait leur épreuve physique durant le week-end.
A quelques pas de là, un groupe d’élèves discute avec euphorie du début du ramadan. Un autre groupe distribue les convocations pour l’examen et relis attentivement leurs noms pour vérifier et mémoriser leur numéro de table.
 ‘’Quand j’ai entendu qu’il se peut que des enseignants boycottent l’épreuve anticipée de demain, j’ai été inquiète et perturbée et d’ailleurs je le suis toujours parce que le programme de philosophie n’est pas encore terminé’’, a dit Aissatou Dia, l’air fatiguée.
Contrairement à ses camarades, Daouda Guerineau, élève en classe de terminale au lycée Lamine Gueye dit n’avoir jamais été perturbé par le doute qui a survolé la tenue des examens de philosophie.
‘’Les convocations ont été distribuées. Je suis confiant et je sais que les épreuves vont se dérouler très bien. Nous avons presque fini le programme. Nous faisons des révisions avec notre professeur qui nous a beaucoup aidé’’, a-t-il dit très rassuré.
N’ayant pas passé les épreuves physiques à cause d’une douleur à la jambe, Daouda est avec ses jeunes camarades de classe inférieure attendant l’arrivée de ses amis pour réviser afin de mieux se préparer.
L’air fatigué, un groupe de jeunes filles venues récupérer leurs convocations après avoir subies les épreuves physiques ce matin se disent prêtes à composer mercredi.
 ‘’Le fait que les professeurs aient voulu boycotter les examens ne nous a pas affecté. On savait que nous allions, comme à chaque année, faire les compositions’’, a dit Oumou Khairy Sy qui vient de rejoindre ses copines assises sur le perron.
‘’Nous sommes près pour accueillir les élèves qui vont passer les épreuves de philosophie. Actuellement nous sommes en train de numéroté les tables et les convocations sont en train d’être distribuées’’, a assuré le censeur du lycée Lamine Gueye où plus de 1000 candidats des séries S et L sont attendus.
A l’inspection d’académie de Dakar, l’inspectricePenda Bâ Wane a indiqué que plus 19 118 candidats vont passer les épreuves anticipés de philosophie à Dakar.

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15