22 octobre, 2014
Accueil » ACTUALITES » Apeuré par la capacité de nuisance internationale de Youssou Ndour : Le Palais travaille à le rapprocher de Wade
Apeuré par la capacité de nuisance internationale de Youssou Ndour :  Le Palais travaille à le rapprocher de Wade

Apeuré par la capacité de nuisance internationale de Youssou Ndour : Le Palais travaille à le rapprocher de Wade

Les menaces proférées par Youssou Ndour, depuis Paris, la semaine dernière, lors d’un meeting favorable à Macky Sall, arguant, dans une salle comble, sous les vivats de plus de 350 personnes, que : «Wade va dégager démocratiquement, sinon on va le déloger», sont prises au sérieux par le camp libéral. Si on en croit aux tractations, sauf revirement de dernières minutes, en cours, pour faire revenir le célèbre chanteur, patron de presse de surcroit, à de meilleurs sentiments envers le Président sortant, eût égard à sa capacité de nuisance. Le dernier virage vers le second tour sera très décisif, pour son rapprochement avec Wade, par le biais d’une audience.

La détermination du lead vocal du Super Etoile à défaire le Président sortant, au second tour, convaincu qu’il n’a, mathématiquement, aucune chance de remporter ces élections, est prise très au sérieux. Notamment, avec son implication du côté de l’hexagone, dans la campagne pour faire triompher Macky Sall. Le rapport reçu par les libéraux, à propos de cette première sortie du Président de Fékké ma ci boolé, Youssou Ndour, en France, dans une salle bondée, acquise à sa cause, n’est pas favorable à Wade. En effet, à travers ce meeting, le message du chanteur planétaire semble avoir bien été saisi par les compatriotes dont certains ont quitté l’Espagne, l’Italie, pour venir lui prêter une oreille attentive. «Aujourd’hui, il faut s’oublier. Il n’y a qu’un homme, il n’y a qu’un leader qui incarne l’espoir de tout un peuple : c’est Macky Sall», dira l’artiste. Poursuivant, il appellera à l’oubli des individualités et à la concentration sur l’objectif de la majorité des Sénégalais. « J’ai commencé à chanter à l’âge de cinq ans. Si je suis devenu ce que je suis devenu, c’est grâce aux Sénégalais qui m’ont soutenu, qui m’ont supporté, qui m’ont encouragé, qui m’ont aimé », précisera-t-il, émouvant toute l’assistance, poreuse à son propos, et dont le suffrage va peser lourd sur la balance, ce 25 mars. Cet engagement à contribuer à une éventuelle défaite de Wade fait grincer des dents, du côté du Palais, au Pds et chez ses alliés. Aussi, selon un proche de Wade, un plan a-t-il été peaufiné pour rapprocher les deux hommes. « Une audience entre Wade et le chanteur est en gestation pour amener le leader de Fékké ma ci boolé à la mettre douce sur la pédale et revenir à de meilleurs sentiments envers le Président sortant, toujours sûr de sa victoire», précise notre source. Pour ce dernier, le pouvoir en est arrivé à mesurer, à sa juste valeur, la capacité de nuisance nationale et internationale de Youssou Ndour, artiste planétaire. Le chanteur, va-t-il accepter cette main tendue, vu son engagement déjà profond en faveur de l’opposition ?

Sékou Dianko DIATTA