Accueil / ACTUALITES / Approvisionnement en pétrole : Umar Musa Yar’adua promet son soutien au président Wade

Approvisionnement en pétrole : Umar Musa Yar’adua promet son soutien au président Wade

Le président nouvellement élu du Nigeria, Umar Musa Yar’adua, a promis, mardi à Dakar, de contribuer à la résolution du problème d’approvisionnement du Sénégal en produits énergétiques.  »Nous avons décidé de contribuer à la résolution du problème d’approvisionnement en carburants, en faisant participer le secteur privé dans l’élaboration et le développement de raffineries », a-t-il déclaré au sortir d’une audience avec le président Abdoulaye Wade.

Source : Aps
En visite de quelques heures à Dakar, le successeur du président Olusegun Obasanjo a en outre annoncé qu’il va  » dans les domaines spécifiques de l’énergie et de l’électricité, améliorer les relations commerciales » entte Dakar et Abuja.

 »Nous avons des relations de haut niveau avec le Sénégal, celles-ci durent depuis un millier d’années entre les peuples sénégalais et nigérians », a rappelé Umar Musa Yar’adua signalant d’autres points de coopération relatifs à l’économie, à la culture et l’éducation.

Au-delà de la coopération bilatérale, principal sujet de discussion avec son hôte, le nouveau président nigérian a déclaré aux journalistes que son tête-à-tête avec le chef de l’Etat a porté autour de questions de coopération multilatérale.

Le nouveau chef de l’Etat nigérian a révélé avoir discuté avec son homologue sénégalais du besoin de l’Afrique de disposer d’un siège de membre permanent au Conseil de sécurité des Nations unies.

D’autres questions de coopération et d’intégration ont été évoquées, notamment l’Union africaine, la manière d »’aller vers un gouvernement africain », le NEPAD et la CEDEAO.

 »Nous avons discuté de plusieurs sujets bilatéraux ou multilatéraux », a-t-il indiqué.

Interpellé sur les premières mesures de son équipe, Umar Musa Yar’adua a répondu à la presse :  »La priorité de mon gouvernement est l’énergie, l’éducation et l’agriculture. La deuxième est l’économie, la troisième est l’économie, la quatrième est l’économie ».

 »Nous avons une tâche énorme à abattre tant au niveau du Nigeria qu’en Afrique. Nous n’avons pas de temps à perdre, nous devons nous donner la main », a-t-il expliqué, faisant référence aux remous politiques dans son pays, à l’issue de la présidentielle.

Sur la question de la contestation de la régularité de son élection à la présidence du Nigeria par ses principaux adversaires, l’ex-gouverneur musulman de l’Etat de Katsina (nord) a dit qu’il leur tend  »une main fraternelle ».

 »Nous pouvons travailler ensemble pour faire émerger notre pays et notre sous-région, afin de faire des progrès au bénéfice de notre nation et des populations africaines », a-t-il ajouté.

Umar Musa Yar’adua qui était arrivé mardi aux environs de 12h a quitté Dakar le même jour dans l’après-midi.


À voir aussi

Election au Mali: Macky a félicité IBK

Le Président Macky Sall a appelé, hier, son homologue malien, Ibrahim Boubacar Keïta, pour le …

Un neveu du Président Senghor arrêté aux Etats-Unis

Marco Senghor,  neveu du président Léopold Sédar Senghor a été arrêté la semaine dernière par …