Accueil / ECONOMIE / Appui aux collectivités 130 milliards FCfa pour 123 communes

Appui aux collectivités 130 milliards FCfa pour 123 communes

Le Directeur général l’Agence de développement municipal (ADM), Cheikh Issa Sall, a annoncé hier, en marge d’un comité régional de développement (CRD) consacré au PACASEN, que 123 communes ont été retenues pour la phase-pilote d’un programme de 130 milliards FCFA.

« Globalement, c’est 123 communes qui ont été retenues pour la phase-pilote du Programme d’appui aux communes et aux agglomérations du Sénégal (PACASEN), doté d’un financement global de 130 milliards de francs CFA sur 5 ans », a informé Cheikh Issa Sall, Directeur général de l’Agence de développement municipal (ADM).
Selon lui, il a été approuvé par le conseil d’administration de la Banque mondiale le 30 janvier 2018, dans le but de soutenir la consolidation et l’approfondissement du processus de décentralisation, en améliorant le financement des collectivités territoriales et les performances dans leur fonctionnement et la gestion des investissements locaux.

Ainsi, le Dg de rappeler que le PACASEN a pour but de contribuer notamment au renforcement des ressources financières et humaines des collectivités territoriales. « Ce programme vise aussi le renforcement des ressources financières des collectivités territoriales et des ressources humaines pour leur permettre de prendre en charge correctement les besoins des populations et de s’intégrer dans la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (PSE) », a-t-il fait savoir. Et ajoute que la perspective de l’émergence ne peut se concevoir sans des collectivités territoriales émergentes, porteuses de développement.

Le Programme d’appui aux communes et aux agglomérations du Sénégal s’inscrit dans cette perspective, avec l’appui de la Banque mondiale (BM) et de l’Agence française de développement (AFD), ajouté à une participation conséquente de l’Etat du Sénégal. « A mes yeux, le PACASEN devrait améliorer de manière considérable les capacités financières des collectivités territoriales et les ressources humaines pour leur permettre de participer à l’émergence de notre pays », a-t-il dit.

Cependant, M. Sall de noter que ce n’est pas une distribution égalitaire entre les communes, il y a des critères qui ont été définis, suivant l’importance de la commune, notamment sur le plan démographique, mais aussi en fonction de sa complexité, autant de « critères objectifs (…) partagés par l’ensemble des acteurs’’ et sur la base desquels la répartition se fera, a-t-il relevé. « Cinquante communes sont concernées à Dakar, mais globalement, l’impact du programme va toucher toutes les communes du Sénégal (…), les autres communes également vont recevoir les impacts positifs du programme avec la prévisibilité et l’accessibilité de ces fonds à temps pour leur permettre de pouvoir exécuter leurs projets dans de bonne condition », a laissé entendre le DG de l’ADM.

Pour lui, le premier objectif du Programme d’appui aux communes et aux agglomérations est d’améliorer les finances.

Khady Thiam COLY

À voir aussi

«Le Sénégal est sur une bonne trajectoire de l’émergence agricole » 

Le  Sénégal a procédé hier à  la quatrième édition de la  revue conjointe du secteur …

Budget 2019: Amadou Ba pèse 245 milliards

Le  budget du Ministère de l’Economie et des Finances et du Plan pour l’année 2019 …