Accueil / ECONOMIE / Appui au patronat: Le Meds présente ses propositions

Appui au patronat: Le Meds présente ses propositions

Le Président du Meds a présenté, ce samedi, à l’occasion de la 19e Assemblée générale du Meds, les quatre propositions de l’organisation patronale pour soutenir le secteur privé.

 Le Mouvement des Entreprises du Sénégal (Meds) a encore plaidé pour que le secteur privé soit mieux soutenu par l’Etat du Sénégal. Son président, Mbagnick Diop, préconise l’accroissement des possibilités d’accès ainsi que le niveau de financement de nos PME. Le président du Meds propose également la révision du dispositif d’accompagnement du secteur privé pour davantage l’adapter aux besoins actuels de l’entreprise nationale. Troisième proposition: le Meds plaide pour un partenariat entre les entreprises nationales et les investisseurs étrangers ou leurs entreprises constituées au Sénégal. Et enfin, l’organisation patronale souhaite l’allégement des charges fiscales sur les entreprises non éligibles aux régimes dérogatoires. «Notre plaidoyer de ce jour est surtout le reflet de notre feuille de route, c’est-à-dire de celle de l’entreprise nationale qui, par définition ou par sa taille, est une PME ou une TPE, comme le sont la plupart des entreprises membres de notre mouvement», a déclaré Mbagnick Diop.

Selon le président du Meds, «cette  19ème Session de l’Assemblée générale est un grand moment d’échanges, de rencontres, d’évaluation, d’élaboration de nos projets, de programmation de nos agendas d’actions.» Il est d’avis que la compétitivité et la bataille économique et stratégique sont devenues aujourd’hui un enjeu fondamental pour les pays et les entreprises gagnantes, à l’échelle de notre planète. « Au niveau de nos entreprises, une «Vigie» de veille stratégique constante est nécessaire, pour garder et acquérir nos parts de marché », a-t-il souligné. Avant d’ajouter : «A l’échelle de notre pays, une bataille acharnée est amorcée pour garder la «FIDUCIA», le capital confiance et image, qui est la clef fondamentale pour attirer les Investissements directs étrangers (IDE), gagner dans les stratégies intelligentes et sélectives de compétitivité, d’indépendance économique, sociale, culturelle, et positionner notre pays dans la Nouvelle économie de la Connaissance (Knowledge Economy). » Et c’est pourquoi, dit-il, le secteur privé national, qui a souscrit au plan quinquennal 2019-2024 à travers la phase II du PSE, voudrait dès maintenant ouvrir une nouvelle page de l’entreprise sénégalaise. D’où, dit-il, « la raison fondamentale, le Meds veut devenir plus créative, plus dynamique et davantage engagée dans la voie de l’émergence nationale et de la compétence distinctive dans promotion et le management de l’action entrepreneuriale. »

 Ce que dit le rapport 2018 du Meds

Le rapport 2018 du Meds est un véritable document de référence de l’organisation. «Il rend clairement compte des énormes succès et activités stratégiques réalisées par le Meds. Aussi, celles que j’ai réalisées personnellement, dans le sillage de mes responsabilités », a révélé le Président du Meds. Ce rapport intègre tous les grands faits marquants en 2018, notamment le volet social, relations publiques, missions économiques et de partenariat avec d’autres organismes, institutions et structures régionales et internationales. Durant l’année 2018 comme les années précédentes, le Meds a initié et partagé des agrégats novateurs qui rendent compte de l’importance des Entreprises qui le composent. Son dynamisme, sa contribution au développement économique et aux responsabilités sociales, sont unanimement appréciés. Ceci constitue la somme de labeurs et d’expressions collectifs, d’une commune volonté de faire de l’économie d’entreprise une réalité nationale. Mbagnick Diop rappelle que depuis plusieurs années, le Meds s’est donné pour mission essentielle d’œuvrer à la création durable de richesses, à travers la production de biens et de services et de faire de nos Entreprises des moteurs dynamiques de l’économie nationale. C’est la raison principale pour laquelle, le Meds a contribué largement aux politiques nationales de grande importance économique et sociale de ce pays. Selon M. Diop, le Meds s’inscrit, depuis des années, dans une logique de participation à la politique de développement et de stimulation des intelligences nationales, avec 18+1 concepts économiques en 19 ans d’existence.

Un ouvrage du Meds retraçant ses activités 2000-2018

Pour apporter son édifice à la construction de l’économie nationale, le Meds va publier un ouvrage retraçant ses activités 2000-2018. La raison? Selon son Président, le Mouvement des Entreprises du Sénégal est dans une dynamique de croissance avec notre positionnement traditionnel unique dans l’univers patronal, à savoir: une organisation de réflexion stratégique, d’initiatives novatrices et de propositions.

 M.BA

 

 

À voir aussi

Blachier: « Le Sénégal est un pays moderne et de l’excellence »

 Le Président du Groupement du Patronat francophone, Jean-Lou-Blachier, a été, ce samedi, l’invité du Grand …

Go: Mais où est donc passé Boy Cadior ?

Abasourdis….Atterrés….KO debout… Comme on le voit, les qualificatifs ne manquent pas pour interpeller les militants de …