Accueil / Contributions / APR DEPARTEMENT BIGNONA, quand les perdants dictent leur loi aux vainqueurs (Par Ansoumana Sané)

APR DEPARTEMENT BIGNONA, quand les perdants dictent leur loi aux vainqueurs (Par Ansoumana Sané)

 « Ceux dont la conduite offre le plus à rire sont toujours premiers sur autrui à médire ». Cette phrase illustre à bien des égards les affabulations de l’incompétent 1ère secrétaire élus du conseil départemental de Bignona, et surprenant DAF à l’ANRAC vue son niveau d’étude très faible. Il faut préciser que rien de ce qui a été dit sur l’événement de Diatock n’est inventé. Les faits parlent d’eux même. Le Ministre Badji a été tout simplement mal inspiré.

Au plan politique les dérisions du sieur Sadio relève tout simplement de la météo politique sans commune mesure avec la réalité du terrain. En attestent les résultats des dernières élections locales. Nul besoin de rappeler que Monsieur Badji  a perdu les élections dans la plus grande commune du département de Bignona en l’occurrence Thionk Essil. Il est aujourd’hui défendu par un autre perdant élu 1ère secrétaire du conseil départemental de Bignona, dirigé aussi par deux autres perdants dans leurs communes respectives.

Messieurs les perdants êtes-vous sûr d’être en phase avec les populations de Bignona? Décidemment c’est le monde à l’envers et le ridicule ne tue point.

A Bignona, on a le malheur d’avoir des gens qui se donnent tous les pouvoirs car étant très proche du soleil. Ils oublient une chose, à force de s’en approcher, ils se bruleront les doigts.

Sur le terrain, qu’on le veuille ou pas qu’il pleuve qu’il neige ou qu’il vente le Ministre Moustapha Lo Diatta a gagné chez lui et a déjà ouvert la voix pour 2017.

Aux autres qui ont perdu chez eux, nous les conseillons de faire profil bas afin d’avoir une très bonne lecture de leur défaite car la population leur a envoyé un message et j’espère qu’ils ont été à bonne école pour le décoder.

Aux aboyeurs je vous renvoie à cette assertion d’un grand intellectuel « la bave du crapeau ne saurait atteindre la blanche colombe »

Ansoumana Sané

Responsable des jeunes du département de Bignona

Share This:

À voir aussi

DEVELOPPEMENT Les grandes questions épineuses de l’Afrique

De nombreuses questions ne cessent de hanter l’esprit des africains soucieux de développement. Mais ce …