Accueil / POLITIQUE / Apr Keur Massar- Fatou Tambédou et Moustapha Mbengue à couteaux tirés

Apr Keur Massar- Fatou Tambédou et Moustapha Mbengue à couteaux tirés

 S’il existe une commune où l’Apr est dans la tourmente, c’est bien Keur Massar où les responsables ne s’entendent point. Le maire de cette commune y a dernièrement dénoncé le comportement du ministre Fatou Tambédou qu’il accuse d’être celle qui divise.  Suffisant pour que des partisans du ministre recadrent leur rival et appellent le Président Sall à prendre des mesures coercitives contre Mohamadou Moustapha Mbengue qu’ils accusent de ternir l’image d’une personnalité de l’Etat.

La division fait rage au sein de l’Apr dans la commune de Keur Massar. Pour Cheikh Oussenou Diouf, porte-parole des jeunes partisans du ministre, les propos tenus à l’endroit de Fatou Tambédou sont indignes. «L’élection du bureau communal qui avait été dissoute pour non respect de la parité, doit être revue. Le maire Moustapha Mbengue est un obstacle pour Keur Massar et il n’est pas capable de massifier l’Apr dans la localité. Il ne sème que zizanie et division», a-t-il poursuivi, lors d’une conférence de presse organisée à la permanence du parti. Selon les partisans de Fatou Tambédou, le maire de Keur Massar n’est pas en phase avec tous les responsables locaux et ne travaille que pour les liquider. «S’il a des problèmes personnels avec la ministre, il n’a qu’à avoir le courage de lui faire face», explique Cheikh Diouf, selon qui, Macky Sall doit le démettre, d’autant qu’il avait été élu, lors des élections locales à Keur Massar, dans des conditions douteuses. Ministre de la restructuration et de la requalification des banlieues, Fatou Tambédou, de l’avis de ses affidés n’a pas le temps de répondre à Moustapha Mbengue qui est un nain politique. «Le chef de l’Etat doit prendre ses responsabilités, s’il veut gagner Keur Massar et certaines autres localités du département de Pikine», déclarent-ils en chœur. Le camp de la ministre invite Moustapha Mbengue à cesser ce népotisme, en associant toutes les compétences pour une gestion saine et vertueuse de la municipalité.

Ces tiraillements entre ténors de l’Apr à Keur Massar constituent un grave risque pour le parti de Macky Sall. La semaine dernière, le maire déclarait que Fatou Tambédou est à l’origine de tous les problèmes du parti et appelait le président de la République à la recadrer.

Sada MBODJ

Share This:

À voir aussi

Bby ratisse large dans le Ndiambour- les responsables poursuivent leur campagne…

A Louga, la coalition BBY ratisse large sur le terrain. Du moins en termes de …

Pour une majorité présidentielle renouvelée La Centrale de la Communauté casamançaise de Dakar se mobilise…

Les responsables de la Centrale de la Communauté casamançaise de Dakar préparent activement les élections …