Accueil / ACTUALITES / APR : Et si on en parlait…Le cas Ahmet Suzanne Camara

APR : Et si on en parlait…Le cas Ahmet Suzanne Camara

Au Sénégal, chaque parti a ses guignols. Surtout les partis dits grands appareils comme le Ps, le Pds et l’Apr. Ce sont ces hâbleurs et agitateurs vulgaires, théâtraux, puérils et vains qui occupent l’espace public au nom de leurs partis respectifs pour heurter la conscience nationale et continuer sans cesse de blesser les citoyens.
Ces guignols ne sont ni des fous, ni des aliénés. Ce sont des schizophrènes d’un autre temps que le nôtre. On les considère simplement comme des fous parce qu’ils sont dépareillés. Leur drame est d’ignorer qu’au temps où nous sommes, leurs dérapages grabataires auront à traverser des grands effluves de l’éthique et de la mesure dans l’engagement politique.
Si au Ps ce n’est pas Abdoulaye Wilane qui provoque une hilarité générale, c’est un amuseur public qui sort de l’ombre. Au Pds, Farba Senghor est l’insolite. Et l’Apr a ses nombreux automates que rien n’illustre et qui se donnent toutes les libéralités du monde. Sans éthique, ni vertu, ces polichinelles de la démesure se singularisent par des propos et des comportements burlesques devant lesquels reculerait même un aliéné.
Si, dans ce parti arrivé au pouvoir par les aléas accidentels de l’histoire, ce n’est pas Farba Ngom qui fait l’objet de bourraque, c’est Moustapha Cissé Lô qui heurte, ou Youssou Touré qui choque. Mais le drôle de ce parti est cet Ahmet Suzanne Camara, insulteur à gage, dont le comportement démentiel et les propos irréfléchis sont si grossiers et grotesques que l’image du régime de Macky Sall en pâtit et en pâlit.
Insulter au cœur de l’Assemblée nationale d’où il a même été congédié pour manque de civilité et de politesse. C’est ce que cet Ahmet Suzanne Camara a fait. Mais il l’aurait fait devant Gallo Tall du Pds pour se voir appliquer quelques corrections.
Macky Sall a intérêt à rappeler à l’ordre ces guignols de l’Apr. Ce n’est pas parce que ces gens lui font cour cortège et éloges qu’il devrait se garder des remontrances. Malheureusement, il les adoube, les responsabilise et leur donne un diadème indu qui les gonfle.
Une personne autre que cet Ahmeth Suzanne Camara aurait proféré une telle insulte au cœur de l’Assemblée nationale pour se voir claquemurer dans une cellule carcérale.
Mais c’est Ahmet Suzanne, fou du roi, militant de l’Apr, parti au pouvoir, rien ne lui arrivera dans ce pays où on dit mettre l’impunité dans les cendres de la Loi.
Ce n’est pas Me El Hadji Diouf qui est insulté. C’est toute une nation à travers un de ses représentants qui est injurié. Mais au-delà même de ce scandale, c’est toute l’Assemblée nationale qui est en cause : des députés absentéistes, cumulards et somnambules s’illustrent par des antagonismes et des comédies de boulevard devant un Président qui, pour peu qu’il s’énerve, lui aussi, n’hésite pas à ramasser un caillou dans le rue ou à traiter l’autre de …salopard ! Hélas !
Au-delà des députés insulteurs d’élite, se pose, aujourd’hui, le cas de ces guignols des partis identifiables à cet Ahmet Suzanne Camara qui est un vrai cas !

Le Piroguier

À voir aussi

GO : Jules jugé par une ‘’con-sœur’’

Les conneries, c’est comme les impôts. On finit toujours par les payer. Ainsi, quand une …

Ouverture de l’aéroport de Diass- Des jeunes comptent manifester devant le chef de l’Etat

REWMI.COM- Les jeunes de Diass envisagent de manifester devant le chef de l’Etat le 7 …