Accueil / POLITIQUE / Apr Louga «Ben Laden» clashe les responsables locaux et adoube Aminata Mbengue Ndiaye

Apr Louga «Ben Laden» clashe les responsables locaux et adoube Aminata Mbengue Ndiaye

Face à la presse, ce jeudi, Djiby Amady Sow, alias «Ben Laden», et Cie, ont dressé un portrait loin d’être idyllique de la situation du parti Présidentiel et de Benno Bokk Yakaar dans le département de Louga.

Selon le coordonnateur de la Convergence des Eleveurs pour l’Emergence du Sénégal (CEES) du département de Louga, «Aujourd’hui, il y a une léthargie totale, un découragement, des querelles intestines, un manque d’animation de l’APR et de BBY au niveau de notre localité. De nouveaux venus, pour ne pas dire des parvenus, s’accaparent du parti et y font la pluie et le beau temps. 95 à 97% des apéristes authentiques sont mis en réclusion. Le mécontentement est le sentiment le mieux partagé dans nos rangs et si rien n’est fait, le Président Macky risque de sombrer en 2019. On le trompe avec des meetings et autres manifestations à grand tapage médiatique, mais les populations sont laissées à elles-mêmes. Cette floraison de mouvements de soutien n’est rien d’autre qu’un autre moyen permettant à leurs fondateurs de se positionner. Ce sont des instruments de marchandage politique  », révèle l’autre terreur locale des responsables apérsites du Ndiambour. Et Ben Laden de lancer un appel : «Nous exhortons le Président de la République, son Excellence Macky Sall, de prendre en main le parti et de procéder purement et simplement à la suppression du titre de coordonnateur. Il y a trop de tiraillements, les audiences sont filtrées avec des critères népotistes. Le parti est assis sur un volcan. Seul Louga Commune est favorisée dans les nominations, au détriment des autres localités qui, pourtant, font de résultats forts appréciables. Aujourd’hui, seul le Ministre Aminata Mbengue Ndiaye peut contenir la situation exécrable. Elle peut faire renaître l’espoir. Les autres font plus de bruit que de travail pour aider à sa réélection. Elle doit être nommée  Coordonnatrice départementale de BBY pour aller à l’assaut de la Présidentielle de 2019. Au moins, elle a de l’expérience à revendre.»

À voir aussi

Affaire Khalifa Sall : Aymérou Gningue contredit Cissé Lô

On ne parle pas le même langage à l’Apr. Le président du groupe parlementaire de …

Moustapha Cissé Lô : « Le Sénégal a l’obligation de respecter l’Arrêt de la Cedeao »

Pour Moustapha Cissé Lô, le Sénégal ne doit pas chercher midi à quatorze heures dans …