ACTUALITE

APR : que faire des égarés ?

  • Date : 15 septembre 2016

Macky Sall est l’autorité politique et même morale de l’APR. Mais il semble que ses consignes et instructions ne sont suivies que par une minorité. A Kaolack, Dakar, Thiès, Louga, Ziguinchor, Kolda, au Fouta, comme ailleurs, une pagaille et une anarchie indescriptible règnent dans ce parti.

Chacun contrôle chacun et surveille tout le monde. Personne n’y incarne une autorité politique hégémonique. Et pire, des égarés du parti se permettent même de s’autoproclamer hommes de confiance de Macky Sall, leurrant des militants et menant un jeu conspirateur dans la perspective des Législatives.

Macky a malheureusement les mains liées. A moins d’un an des Législatives, sanctionner un responsable politique de l’APR est périlleux et politiquement suicidaire à cause de la capacité de nuisance de certains, prêts à aller à contre-courant du parti s’ils ne sont pas investis.

Or, les maintenir et se taire devant leurs égarements et leurs forfaiture est également un danger car la pagaille qu’ils alimentent peut bien inspirer un vote-sanction non contre Macky Sall, mais contre le responsable local qui indispose et encombre.

Que faire donc de ces égarés de l’APR d’ici les Législatives de 2017 ? A Dakar le vote-sanction pue. La colère provoquée par des responsables du parti présidentiel dans la Capitale a donné au régime une image peu glorieuse, si bien que l’APR est largement mal vue et même dépréciée dans de nombreuses communes d’arrondissement.

Là où l’opposition et les forces nouvelles du refus cogitent et préparent le terrain des Législatives, les gens de l’APR s’entretuent et se tuent, se menant une lutte haineuse qui agace les populations.

Domou rewmi

Les Plus Populaires
Les plus commenté
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15