POLITIQUE

APR/ THIAROYE GARE- Un scandale de détournement de fonds

  • Date: 23 mai 2016

Le Coordonnateur communal de l’Apr, à Thiaroye Gare, est dans de beaux draps, et pour cause. Il est accusé de détournement des fonds du parti. Par ailleurs, ses camarades l’indexent comme celui qui est l’origine des dissensions au sein de leurs rangs dans la Commune de Thiaroye Gare et exigent sa destitution, dans les plus brefs délais.

 Le président de la République et apériste en chef a été encore interpellé pour résoudre cette situation qui mine son parti dans la Commune de Thiaroye Gare où certains sont prêts à tourner le dos à l’Apr si toutefois le Coordonnateur communal n’est pas destitué de ses fonctions. « Notre Coordonnateur détourne les fonds de notre parti. Il divise les responsables qui l’ont pourtant toujours soutenu. Il crée encore des clans au sein de l’Apr en favorisant les femmes surtout quand il s’agit de prendre la parole, pendant des réunions », dénonce le responsable des jeunes. Les « Apéristes », qui parlent le même langage, réclament le départ de leur Coordonnateur, dans les plus brefs délais. Et la présidente des femmes de clamer : « C’est le président de la République qui doit intervenir. Les moyens qui avaient été distribués pour faire la campagne, lors des élections référendaires, ont été détournés. Certains utilisaient leurs propres fonds pour massifier et consolider l’Apr dans la Commune. Les tendances qui sont, aujourd’hui, créées par le Coordonnateur communal, peuvent avoir de graves conséquences sur le fonctionnement de l’Alliance pour la République (Apr) au moment où le président de la République appelle au dialogue. Nous n’écartons pas de le chasser de force de l’Apr si les hauts responsables de notre parti n’ont pas pris leurs responsabilités en le sanctionnant. Le président de la République avait octroyé des moyens aux Communes mais jusque-là, l’argent n’a pas été utilisé à bon escient ».

À noter que les responsables religieux, les délégués de quartiers, les présidents des associations de jeunes, les dirigeants des groupements féminins et les responsables politiques d’autres partis de la Commune de Thiaroye Gare, étaient tous présents lors de la rencontre avec la presse. Se prononçant également sur le comportement du Coordonnateur communal, vis-à-vis de ses camarades de parti, un imam estime que, « même les financements octroyés aux femmes n’ont pas été distribués dans la transparence à cause des manipulations de l’Apériste qui été désavoué par les habitants de Thiaroye Gare ». Prenant la parole, un sage du parti déclare : « Détourner de l’argent, appartenant à tout le monde, est devenue une habitude pour certains qui se disent militants ou responsables de l’Apr. Lors de la campagne pour les élections locales, les fonds avaient encore été bouffés par la même personne qui est au cœur de tous les problèmes de l’Apr dans la Commune de Thiaroye ».

Des déclarations qui semblent être vraies car il y a plus de deux mois, le Coordonnateur communal avait été enfermé dans le bureau du Maire de cette Commune, pendant plusieurs heures, lorsque les jeunes de son parti menaçaient de lui faire sa peau. Interpellé sur la question, à l’époque, Samba Niang qui est le Coordonnateur de l’Apr, à Thiaroye Gare, avait déclaré pour se justifier que « les jeunes ont été instrumentalisés par le Maire de la ville de Pikine ». Selon lui, ce qu’on lui reproche est faux. Pour le camp du Maire de la ville de Pikine, « l’idylle de ce département n’a jamais été mêlé dans des affaires d’une seule commune surtout à Thiaroye. A. Timbo ne gère que tout le département. Le mis en cause cherche toujours à légitimer ses actes ».

En tout état de cause, les hauts responsables de l’Apr ou le président de la République qui est chef de parti de l’Apr, doivent tous prendre leurs responsabilités pour résoudre la crise qui secoue l’Apr à Thiaroye, causée par le Coordonnateur communal pour ne pas perdre les élections législatives et présidentielles à venir au niveau de cette localité qui regorge une quantité importante en matière de vote. Et les camarades de parti du mis en cause se disent prêts à brandir des preuves pour montrer que le Coordinateur communal de l’Apr, à Thiaroye Gare, a détourné tous les moyens destinés au parti.

Sada Mbodj

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15