SOCIETE

APRES AVOIR PRESENTE DES EXCUSES AUX SENEGALAIS LE DG DE LA SENELEC EXPLIQUE LA SERIE DE DYSFONCTIONNEMENTS QUI A FAIT TOMBER L’ENSEMBLE DU RESEAU

  • Date: 23 août 2016

La Société nationale de l’électricité (Senelec) n’a pas attendu longtemps pour informer les populations sur les raisons du black-out qui a perturbé le sommeil des Sénégalais, dans la nuit du dimanche au lundi. Lors du lancement de la campagne de prévention sur les risques électriques, le Directeur général, Mouhamadou Makhtar Cissé, qui a annoncé la reprise du système, a expliqué les raisons de cet incident, après avoir présenté ses excuses aux populations. Mais des excuses, il en fallait avant toutes explications, puisque les Sénégalais ont souffert le martyre en passant, la nuit du dimanche au lundi, à cause d’une chaleur infernale et d’un sommeil perturbé, une des plus longues nuit de galère qu’ils pouvaient imaginer. Cela, à cause de l’incendie du niveau du poste électrique de Thiona, à Thiès.

 Pour l’avoir compris, le Dg de la Senelec a demandé pardon aux Sénégalais qui ont été impactés par cette coupure de trois heures. «Le black-out est parti d’un incendie au nouveau du poste de Thiona qui se trouve à l’entrée de Thiès qui a entraîné une série de dysfonctionnements qui a fait tomber l’ensemble du réseau interconnecté entre le Sénégal, le Mali et la Mauritanie. Parce que, a-t-il précisé, nous sommes dans un système d’interconnexion avec l’Omvs et le barrage de Manantali qui nous fournit 10% de notre énergie. Même les groupes de Manantali se sont arrêtés. Ce qui fait que l’ensemble du système s’est arrêté d’un seul coup, privant l’essentiel de nos clients d’électricité».

«J’espère que cela ne se révèlera pas être un acte malveillant»

Le patron de la Senelec a indiqué qu’il n’y a que les zones qui étaient sous forme d’îlots comme Ziguinchor, Kaolack et Kahone qui ont dû fonctionner et qui ont permis progressivement, avec le recul de la tension de Manantali, de reprendre l’ensemble du système. Pour l’instant M. Cissé pense que «cet incident est un accident jusqu’à plus amples informations». Une enquête étant déjà en cours pour savoir les causes de cet incident majeur. «J’espère que cela ne se révèlera pas être un acte malveillant. Mais nous n’écartons aucune hypothèse. Mais nous renouvelons nos excuses aux usagers, aux clients de la Senelec», a-t-il du reste lancé, tout en confiant que «quand il y a une panne de cette ampleur, quand vous remettez le système en marche, de petites pannes réapparaissent. C’est reparti vers 8 heures, mais là où je vous parle (hier, à la matin) le système a totalement repris et nous espérons qu’il tiendra pour toujours».

Le Directeur général de la Senelec espère qu’avec les investissements qui sont en cours, la société va limiter ce type d’incidents. Car il y a des systèmes de protections qui existent. Toutefois, il a déclaré que les incidents, il y en aura toujours. Non sans manquer de préciser: «Notre système n’est pas aux normes. Il y a un retard d’investissement considérable que nous sommes en train de rattraper, comme au niveau de la production qui est déjà réglée».

Le Populaire

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15