Accueil / POLITIQUE / Apres avoir conquis le Saloum : Gackou engage la bataille du Sine

Apres avoir conquis le Saloum : Gackou engage la bataille du Sine

Les questions politiques, agricoles, sociales, entre autres, ont été au menu de la rencontre entre Malick Gackou, président du Grand-Parti (GP), et ses  militants de Kaolack.

Le président du Grand-Parti (GP), Malick Gackou, a sonné, ce week-end, la grande mobilisation à Kaolack lors d’une tournée, sur invitation de la convention régionale de  Kaolack. Malgré  la  forte chaleur  et le Ramadan, la  salle  de la permanence du GP était pleine à craquer et les militants venus de différentes localités de la région centre, ne cessaient de scander : « Gackou Président, Gackou au Palais ». Devant la foule, ce dernier a laissé  entendre : «  Notre ambition est de battre Macky Sall dès le premier tour au cœur du bassin arachidier. La région du Kaolack est le cœur du développement du Sénégal ». Pour lui, il n’est pas question d’aller dans cette partie du pays sans aborder avec ses militants la question fondamentale du développement agricole. A l’en croire, Macky Sall a échoué avec son Programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (PRACAS). « Il est en train de mettre à genou le monde rural sénégalais. Il nous faut sentir le développement de Kaolack. C’est la raison pour laquelle, dans le cadre de notre approche du développement  économique et social  de notre  pays, nous avons mis l’agriculture comme moteur de la croissance  économique », a souligné M. Gackou. Pour avoir une croissance inclusive qui va servir au bien-être des populations et le développement humain, dira-t-il, le Grand parti, dans l’articulation du programme alternative Suxali Sénégal, a pris des décisions importantes qui, à partir de 2019-2020, devront permettre aux paysans de disposer des intrants gratuitement, mais  aussi de l’engrais gratuitement pendant deux ans. « Au-delà de cette mesure, le gouvernement que je vais diriger va prendre l’engagement d’acheter  toute la production agricole des paysans. C’est pour leur permettre de relancer, de développer et de moderniser l’agriculture », a soutenu le candidat à l’élection présidentielle de 2019. Sans la modernisation de l’agriculture, la région de Kaolack ne se développera pas et cela aura un impact pour tout le Sénégal. En ce qui concerne la politique sociale, Malick Gackou a fait savoir que les bourses de sécurité familiales ne seront  pas annulées.  « Le  grand parti ne supprimera pas les bourses de sécurité familiales parce qu’elles servent aider les pauvres. Là où Macky Sall a donné  100.000 francs CFA,  nous ferons 300.000 », a-t-il conclu. Pour leur part, les militants lui ont promis de mobiliser les troupes pour lui donner la victoire au premier tour le soir du 24 février 2019. Auparavant, le président du Grand parti a été accueilli à  l’entrée  de Sibassor, puis il a fait un tour au centre de Kaolack avant de rejoindre la salle de la permanence.  Cap sur Fatick, fief du président Macky Sall, le 02 juin prochain.

Zachari BADJI  

 

À voir aussi

Présidentielle 2019: Ndèla Madior Diouf désiste

Ndèla Madior Diouf vient de faire le deuil de son ambition présidentielle. Du moins, pour …

Déclaration de Kara sur les accusations contre Sonko