Accueil / RELIGION / Après des recherches au Mali : Un hongrois se convertit à l’Islam

Après des recherches au Mali : Un hongrois se convertit à l’Islam

Il s’appelle Dr. Abdel Rahman Mihalffy, d’origine hongroise et vit actuellement au Mali. Il travaille à l’orphelinat Niaber où il a été nommé par la présidente-fondatrice de cet orphelinat, ambassadeur des enfants. Abdel Rahman Mihalffy, 55 ans, divorcé et père de deux enfants, a décidé de se convertir en Islam. Il nous livre ici ses motivations.

De son nom chrétien Mihalffy Bacazs avant sa conversion, Abdel Rahman Mihalffy est agronome de formation. Il a fait des études en Christianisme et en Islam. Il a été conseiller aux affaires étrangères de la Hongrie pendant 3 ans avant de devenir de 1989 à 1993, ambassadeur de son pays en Arabie Saoudite.

Aux dires d’ Abdel Rahman Mihalffy, ses recherches en religion ont commencé au Soudan où il a rencontré un Soudanais qui parlait Arabe. En ce temps, il était chrétien et le Soudanais était musulman. C’est en posant la question au Soudanais sur la valeur de la religion musulmane qu’il a découvert cette religion. Selon lui, le Coran n’est pas comme un livre de Français. Il a indiqué qu’il s’est perfectionné en Islam en lisant des transcriptions de livres de l’Arabe en Anglais. Et c’est là que vient sa motivation de devenir musulman. À en croire notre interlocuteur, l’islam ne signifie pas terrorisme contrairement à ce que beaucoup de gens pensent. « L’islam c’est la paix. Tout est clair dans le Coran. Même s’il peut y avoir quelques fois des mésententes entre les musulmans », déclare Abdel Rahman Mihalffy. Qui affirme qu’il a vécu 3 ans en Bosnie où il a vu toutes les églises et mosquées détruites par les hommes. Selon lui ce qui est d’autant plus paradoxal dans cette expérience, ce sont ces mêmes hommes qui sortaient tous les jours pour défendre la cause de leur religion. Il a également fait remarquer que les chefs religieux ont un peu rater leur objectif, tout en reconnaissant que lui-même en fait partie pour avoir fait 8 ans dans une ville hongroise (Madjé), en tant que chef religieux.

Il faut rappeler que depuis son installation au Mali, Abdel Rahman Mihalffy entreprend des actions de développement en faveur de la population, plus particulièrement celle de Mamaribougou. Il a déjà donné le coup d’envoi pour la construction d’un forage à Mamaribougou. Aussi dans les mois à venir, des médecins hongrois sont attendus dans cette localité pour des consultations gratuites. Notre interlocuteur a enfin fait savoir que la durée de son séjour au Mali dépendra des Maliens, n’écartant pas l’hypothèse de se marier à une Malienne.


À voir aussi

Vidéo – Leylatoul Qadr : Ahmed Khalifa Niass à Touba chez le Khalife général des Mourides

La communauté mouride fêtait dans la nuit de jeudi à vendredi le Leylatoul Qadr. Moment …

(03 photos) – Leylatoul Khadr : Aissata Tall Sall était à Touba

Aissata Tall Sall a passé la nuit du destin (Leylatoul Khadr) à Touba. La présidente …