FAITS DIVERS

Après deux années d’enquête de la police, une mafia sénégalaise de la drogue démentelée en Italie

  • Date: 19 juin 2015

Une mafia sunugaalienne de la drogue démantelée en Italie. La police italienne a tapé un grand coup dans la pègre sunugaalienne à Montesilvano, ville italienne de la province de Pescara dans la région Abruzzes. Là des «goorgoorlu»s sans moralité avaient établi une véritable holding de la drogue. Ils ne se contentaient plus de vendre des sacs et autres objets contrefaits. Ils ont changé et de matières premières et de clients. Plus de sacs et autres attirails contrefaits, mais de la drogue. Plus de bonnes femmes chassant les fausses marques, mais les jeunes qui sont la cible le long de la côte de Silvi à Francavilla, en passant pour Pescara. Le clan sunugaalien avait une organisation pyramidale qui faisait de bonnes affaires.

Ils arrivaient à écouler rapidement 40 kilos de drogue par semaine, pour un chiffre d’affaires d’un million d’euros par an. Mais ils ne savaient pas que depuis deux ans, ils faisaient l’objet d’une surveillance et d’une enquête minutieuse menée sous la férule du juge d’instruction Gianluca Sarandrea à travers l’opération «Arioste 2013» qui a mobilisé durant tout ce temps le service chargé de la lutte contre le crime organisé et celui de la lutte contre la drogue de qui d’ailleurs a décollé l’enquête il y a deux ans quand ils avaient saisi 3 grammes de marijuana avant de remonter la filière pour tomber sur le clan des Sunugaaliens.  Depuis, renseigne l’enquête, 46 812 heures d’écoutes téléphoniques (78 utilisateurs) en wolof ont été traduites.

Arrestation hollywoodienne. Mercredi 17 juin dernier, c’est un assaut musclé que les forces de l’ordre ont donné : 120 policiers ont débarqué à l’aube aux abords du quartier général du clan sunugaalien.  Ils n’étaient pas seuls. Comme dans les films, il y avait les chiens renifleurs et un hélicoptère doté d’une caméra infrarouge. Après l’assaut, les policiers ont saisi une quarantaine de paquets de marijuana, 3,1 kg d’héroïne, 180 grammes de cocaïne et  20 000 euros en espèces. L’opération Arioste a permis de mettre la main sur le présumé chef du clan Abdou Mbaye (34 ans), mais aussi un Maghrébin du nom de Noussair Ahmed (39 ans), d’autres Sunugaaliens, une Albanaise, des Italiens, entre autres.

Au total 8 mandats de dépôts ont été décernés pour trafic de drogue et 11 mesures d’assignation à résidence faites et dix mesures de contrôle judiciaire. L’organisation était complexe et tournait entre les groupes sunugaaliens, albanais et des Roms. Si les Sunugaaliens et les Albanais faisaient entrer la marijuana, les Roms eux, étaient sollicités pour fournir la cocaïne et de l’héroïne quand il n’y en avait pas assez pour satisfaire la demande. Les enquêteurs ont reconstitué tout le parcours de la drogue depuis l’Afrique et comment elle est convoyée. Il a même révélé que les trafiquants n’agissaient pas sans prendre l’aval d’un marabout en Afrique, certainement au Sunugaal (le lieu n’a pas été indiqué) à qui va d’ailleurs beaucoup d’argent. C’est ce dernier qui leur disait les jours risqués ou non pour leurs activités.

Le Populaire

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15