16 avril, 2014
Accueil » LAMB-DJI » Après la réconciliation, Zoss et Boy Niang 2 appelés à être des ambassadeurs dans la lutte contre les violences dans l’arène
Après la réconciliation, Zoss et Boy Niang 2 appelés à être des ambassadeurs dans la lutte contre les violences dans l’arène

Après la réconciliation, Zoss et Boy Niang 2 appelés à être des ambassadeurs dans la lutte contre les violences dans l’arène

La hache de guerre est enterrée entre Zoss et Boy Niang 2. La paix entre les deux lutteurs a été signée lors d’une rencontre organisé par le communicateur traditionnel, El Hadj Mansour Mbaye chez lui. Ce dernier affirme les considérer comme ses fils.
Boy Niang arborant un tee-shirt blanc sur lequel il est écrit « Pardon à tous mes fans » a été le premier sur les lieux. Surement qu’il tenait à accueillir son désormais ami, Zoss, car c’est lui qui est allé à la rencontre de celui-ci à son arrivée. « Pardon grand » tels sont les deux mots prononcés par Boy Niang à l’endroit de Zoss. Et ce dernier de répondre : « Il n’y a pas de souci. On est ensemble ». Main dans la main, ils regagne la maison où les attend leur père » El Hadj Mansour Mbaye. « Mes remerciements vont avant tous à Zoss. Si cette rencontre a été possible, c’est en partie grâce à lui. Il pouvait ne pas le faire, mais il l’a fait. Je tenais à lui dire merci du fond du cœur » a déclaré Hadj Mansour. Préférant ne pas évoquer les circonstances qui ont occasionnées l’entrevue, il a invité les deux lutteurs à œuvrer pour lutter contre les violences notées dans l’arène. « C’est à Zoss et Boy Niang d’être les ambassadeurs dans la lutte contre la violence dans l’arène » a-t-il exhorté.

Boy Niang a tenu un discours plein de sagesse en faisant son mea culpa. « Zoss est comme un grand frère pour moi. Il s’est comporté en gentleman et il a prouvé aussi que nous sommes des adversaires mais pas des ennemis. Il y a des choses qui se sont déroulées récemment et je tenais à m’excuser auprès de mes fans, auprès de Zoss et de tous les Sénégalais. Je voudrais dire à Zoss que je regrette beaucoup » a confié Boy Niang. « L’erreur est humaine. Et encore une fois, je demande pardon à Zoss et je le remercie au passage car il a fait preuve de grandeur dans cette affaire. En ce qui concerne sa suspension, il a fait savoir qu’il a écrit au Cng de lutte pour demander la grâce et il attend leur réponse.

Quant à Zoss, il considère l’agression de Boy Niang comme une erreur et qu’il ne faudrait pas le prendre pour une méchanceté. « Non. Je l’estime beaucoup. C’est un type bien. L’erreur est humaine. Cela faisait partie de son destin. Et nul n’est parfait. Tout le monde peut se tromper » a souligné Zoss. « J’ai fait mon devoir en abandonnant toutes poursuites. C’est un soutien de famille. Je prie pour qu’il revienne dans l’arène très vite. Mais cela n’est pas de mon ressort » a indiqué « le lutteur le plus cool de l’arène ». C’est pourquoi, tous les deux ainsi que leur hôte ont demandé la clémence du Cng avant d’appeler à la mobilisation pour supporter les Lions qui jouent contre la Côte d’Ivoire ce samedi et les pousser à se qualifier à la Can 2013.

REWMI.COM/NFG