Accueil / ACTUALITES / Après le décès de son frère Moustapha : Le Président Wade se porte comme un charme

Après le décès de son frère Moustapha : Le Président Wade se porte comme un charme

A la veille de l’enterrement de Moustapha Wade, frère aîné du président de la République, Me Wade affiche plutôt une attitude sereine. Le numéro 1 du PDS ne laisse aucun doute sur l’état actuel de sa santé.

Source : L’Observateur
C’était hier, à la maison mortuaire sise à Sacré-Cœur où toute la famille politique sénégalaise s’est retrouvée pour compatir à la douleur du Président Abdoulaye Wade. L’on a noté la présence des religieux, des musiciens, des membres de l’opposition, des élèves, des connaissances. Contrairement à ce que certains pensent, Me Wade semble en parfait état de santé. Malgré la fatigue due aux circonstances, Me Wade a prononcé un discours digne de ce nom. Avec une voix forte, un regard triste mais serein, le président de la République a affirmé que le Sénégal est un et indivisible. Car, nombreux sont les membres de l’opposition venus pour témoigner leur soutien au président de la République. En retour, Me Wade leur a signifié ses sincères remerciements. Histoire de dire que malgré leurs divergences, nul ne peut dompter le destin, car la mort est imprévisible pour tout être social. Il n’a pas manqué non plus, de souligner que la mort d’une personne affecte la famille au sens large du terme, aussi bien politique que religieuse; comme l’affirme notre devise : un peuple, un but, une foi. De ce point de vue, le Sénégal est, surtout en de semblables circonstances, soudé et indivisible. Après avoir reconnu que son grand frère était un homme généreux, avec un grand cœur, le président a avoué qu’avant d’être président de la République, il est un simple citoyen. Pour leur part, après avoir pris la parole à tour de rôle, les membres de l’opposition et d’autres organisations lui ont manifesté leur soutien, aussi bien moral que psychologique. Pour essayer comme cela sied, de rendre l’événement moins triste, M Elhadj Mansour Mbaye est monté au créneau. Il a tenu à consoler et rassurer le Président par ses envolées lyriques dont lui seul a le secret. Malheureusement, dans de pareilles circonstances, les éloges ne sont pas toujours bien vus. Finalement, après avoir passé un bon moment en compagnie de tous ceux qui étaient venus compatir à sa douleur, le président de la République a quitté les lieux dans une ambiance triste.

À voir aussi

Mali: IBK remporte la présidentielle avec 67,17%

Au Mali, le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta («IBK») remporte le second tour de la …

Hadjibou enrôle un ancien Dg de la Lonase

Hadjibou Soumaré prépare activement la prochaine présidentielle. Après avoir enrôlé l’ancien ministre Baba Wone, l’ancien …