ACTUALITE

Après le rapport de la Cour des Comptes : Les preuves qui blanchissent Atépa

  • Date: 4 juillet 2015

C’est un Pierre Goudiaby complétement furax qui a débarqué hier d’un vol en provenance de Bissau, pour foncer directement à son bureau et tenir une conférence de presse restreinte. Juste pour faire le point sur de prétendues surfacturations d’honoraires que lui préterait la Cour de Comptes.

Sans aller jusqu’à dire que le rapport de l’Institution, cuvée 2015, est truffé d’inexactitudes, il a démonté une à une les accusations portées sur sa personne, avec correspondances à l’appui.

L’architecte a aussi saisi l’occasion pour fustiger le travail et l’attitude des rédacteurs du rapport, dans la mesure où ils ont eu des séances de travail appuyées, pour la manifestation de la vérité.

Ainsi, à ceux qui s’étonnent des montants différents réclamés par son cabinet pour la conception de la Radio Télévision Africaine du Président Abdoulaye Wade et qui parlent de surfacturation, répondra-t-il qu’une fois le travail entamé et alors qu’il se trouvait en voyage, l’initiateur du projet, le Président Wade lui-même, lui avait enjoint de tout recommencer, parce qu’entretemps, il avait revu ses plans. Il voulait maintenant une envergure plus importante, voire africaine, pour le projet de sa Radio Télévision Africaine ; et pour cela, avait demandé à Atépa de tout recommencer.

L’architecte se remit alors au travail. Mais, au lieu de présenter légitimement un nouveau devis pour un travail pour lequel il avait déjà mobilisé toutes ses troupes, il préférera, pour des questions d’économie, réviser l’ancien et le proposera à Wade, dont il obtint l’assentiment.
Voilà donc toute l’histoire, terminera Pierre Goudiaby, en soulignant qu’il attend d’ailleurs d’être payé pour ce travail déjà effectué, au moment où il est jeté en pâture à l’opinion publique.

Cheikh Ba

 

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15