Accueil / POLITIQUE / APRÈS L’ÉCHEC DU MEETING DE SAMEDI- Le Rasid recadre ses priorités

APRÈS L’ÉCHEC DU MEETING DE SAMEDI- Le Rasid recadre ses priorités

 L’exceptionnelle mobilisation du week-end dernier, a valu à   Ibnou Diop, le patron du Rasid, d’avoir enfin un ticket de reconnaissance générale. Cependant, ce cadre de renforcement de l’Alliance pour la République (Apr) dans le département indique la voie à suivre.

Avec plus de vingt sept cars mobilisés, le Rasid s’est distingué par sa capacité de mobilisation, le week-end dernier. Un fait qui a séduit l’ensemble des responsables présents à ce meeting d’invective contre le député rebelle Boughazelli. Selon Ibnou Diop, les réalisations du président de la République doivent être au centre de toutes les communications politiques. Il en veut pour preuve les mesures sociales prises par Macky Sall à l’endroit des couches défavorisées, la Couverture maladie universelle (Cmu), la baisse du coût de la vie, du loyer et les batteries de mesures en direction du monde rural. À cela, poursuit le patron du Rasid, s’ajoute l’espoir suscité par le Plan Sénégal émergent (Pse) en direction des jeunes et des générations futures. Et Ibnou Diop de préciser qu’il est normal que chacun affiche son ambition, mais quitte à sacrifier le Parti, « personne ne l’acceptera ». Une position qu’il partage avec le Maire Aliou Sall, Coordonnateur départemental de l’Apr. Ce dernier demande à tous les responsables de rendre visible les réalisations du maire en direction des populations de Guédiawaye notamment pour l’école qu’il place au cœur de ses préoccupations. Qualifiant ces actions du Maire de vivier sur lequel chacun devrait puiser pour renforcer son leadership local, Ibnou Diop lance un appel à tous les camps pour une unité sans failles, derrière Aliou Sall, mais aussi, de revoir leurs stratégies de communication lors des grandes manifestations. « L’heure est à la promotion des réalisations du Président Macky Sall et au rassemblement de toutes les forces politiques derrière notre coordonnateur départemental », soutient-il. Toutefois, avec ces développements notés depuis le meeting où ils ont fusillé Boughazelli, il urge pour les « apéristes » de soigner leur communication mais aussi de ne pas se tromper de cible et surtout d’adversaire.

Pape Amadou Gaye

À voir aussi

El hadji Hamidou Kasse, ministre charge de communication de la présidence- «Le problème de Khalifa Sall ne peut pas être à l’rdre du jour d’un dialogue politique»

L’Opposition se met en marge de l’esprit de dialogue, en posant comme préalable à sa …

Session ordinaire de la ville de Thiès- Rewmi bloque Talla Sylla

La session ordinaire du conseil de ville de Thiès convoquée hier par le Maire Talla …