Accueil / ACTUALITES / Après les incidents de Kolda : Un « compromis » pour l’apaisement

Après les incidents de Kolda : Un « compromis » pour l’apaisement

Le maire de la ville de Kolda, les représentants du collectif des jeunes et les notables du quartier Doumassou où réside le jeune tailleur mort lors des incidents survenus samedi, ont trouvé un “ compromis ” à l’issue de leur rencontre, a confié à l’APS une source proche du collectif. La rencontre tenue dans les locaux de la gouvernance a permis d’aller “ dans le sens de l’apaisement et de la recherche d’une issue heureuse ” aux violents événements du samedi 21 avril entre les forces de police et les jeunes de Kolda.
Les violences ont éclaté samedi vers 18 heures 15 entre jeunes de Kolda et forces de police après l’inhumation de Dominique Lopy au cimetière catholique de la ville. Le collectif des jeunes accuse les forces de police d’avoir fait subir des sévices à Dominique Lopy, 23 ans, mort le 14 avril dernier dans les locaux du commissariat de Kolda. La police a procédé à plusieurs arrestations parmi les jeunes. Leur nombre n’a pas été précisé. Le calme est revenu dans la capitale du Fouladou, après ces violents événements. Sur place, les jeunes étaient partagés entre ceux qui réclamaient “ justice ” et ceux qui s’inscrivaient dans la dynamique de la recherche d’un dénouement heureux à la crise. Le maire de la ville a ainsi obtenu des notables le report du rassemblement prévu dimanche sous l’arbre Moussa Molo. Ces derniers ont d’ailleurs décidé de lancer des messages de paix à travers les radios de la pace. De leur côté, les jeunes ont promis de s’engager dans une dynamique de “ recherche de solution à la crise ”.

À voir aussi

Trafic d’êtres humains: Une dame tombe à l’AIBD

Une dame a été arrêtée en salle d’embarquement à l’aéroport international Blaise Diagne, alors qu’elle …

GO: Abou lave ABC plus propre

D’habitude, c’est le contraire qui se voyait. Quand un membre du parti déconnait, c’était les …