telechargement-2

APRES L’EXPLOSION DE ‘’THIONA’’ Macky ordonne l’audit technique de toutes les installations électriques

A quelque chose malheur est bon ! Après l’explosion du poste de transformateur de Thiès dénommé ‘’Thiona’’, le 21 août dernier,  Macky Sall a ordonné, hier, en Conseil des ministres, l’audit technique de toutes les installations électriques.

 Le vieil adage «mieux vaut prévenir que guérir» justifie aujourd’hui la décision du président Sall de procéder à la  sécurisation stratégique des installations électriques. Tirant les leçons de l’explosion du poste de transformateur de Thiès dénommé ‘’Thiona’’ le 21 août dernier, Macky Sall a demandé à son Gouvernement de procéder à l’audit technique de toutes les installations électriques du domaine public, ou relevant des personnes physiques ou morales privées, et de veiller au respect scrupuleux des emprises et périmètres de sécurité définis par la Senelec. Mieux, il a invité  son Premier Ministre à présider, dans les meilleurs délais, une réunion interministérielle autour de la sécurisation des installations électriques.

Au Sénégal, les personnes vivent en permanence sous la menace de l’électricité du fait de mauvaises installations et du matériel contrefait. En effet, il est  ressorti d’une enquête faite en 2009 au niveau des établissements recevant du public que seuls 7% répondent aux normes de sécurité électrique. 93% des établissements recevant du public ne sont pas aux normes. Et selon toujours la même enquête, au Sénégal, en 2011, sur les 1 545 incendies, 820 sont d’origine électrique. En 2012, ces mêmes statistiques sont de 895 sur 1 820 cas. En 2013, sur 2 036 incendies, les 1 025 proviennent d’un défaut électrique. Pendant ces trois dernières années, le nombre de victimes est respectivement de 20, 15 et 55 cas. Cet état de fait est encore plus remarquable au niveau des feux de marché. Sur 136 feux de marché en 2011, les 112 ont une origine électrique. En 2012 et 2013, les ratios sont successivement de 125/148 et 138/159 cas. Quant aux pertes liées aux marchés partis en fumée, elles sont estimées à 10 milliards entre 1992 et 2013 sur des incendies dont les 70% sont imputables à de mauvaises installations électriques.

M BA

Voir aussi

dionne-valls

FINANCEMENT DU PLAN SENEGAL EMERGENT 317 MILLIARDS DE F CFA D’APPORT DE LA FRANCE DEPUIS 2014

Le Premier ministre français Manuel Valls, en visite à Dakar depuis  jeudi,  et son homologue …

One comment

  1. BONNE DECISION POUR FAIRE TRAVAILLER LES AGENTS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *