Après son agression Chon photographe rompt le silence

En retraite à Thiès pour sa convalescence, le patron du site Voici dakar parle, pour la première fois, de son agression et de la méthode par laquelle ses bourreaux ont voulu en finir avec lui. Très mal en point, il estime l’avoir échappé bel, tellement ses agresseurs étaient déterminés à lui faire sa fête.Seulement, il explique que ces derniers le voulaient vivant, même s’il a été sérieusement bastonné.  » Je ne m’attendais pas à pareil accueil ». Acceptant pour la première fois de se relater cette nuit cauchemardesque, CHON explique à Actusen.com : « dès que je suis arrivé, j’ai compris que j’étais au mauvais endroit et sans me donner le temps de réfléchir. Ils se sont rués sur moi, ils étaient trois ou quatre. Ils m’ont beaucoup frappé, mes blessures peuvent l’attester. C’étaient des gros bras, je ne les ai jamais vus”, narre-t-il. Se confessant à Actusen.com, il ajoute : « l’un avait une scie entre les mains et je pensais que c’en était fini pour moi. Ce qui m’a le plus choqué, c’est qu’ils m’ont déshabillé, avant de prendre des photos où j’étais complètement nu. Ils m’ont photographié dans toutes les positions, avant de me dire que ce sera la dernière fois que tu écris sur les gens.  La menace a été claire  d’ailleurs, je pense que c’est consécutif à un papier ou une information véhiculée ».

Rewmi.com/FBF

Voir aussi

Anniversaire- Les employés du groupe Promoconsulting couvrent Président Mbagnick Diop de cadeaux

Mbagnick Diop a soufflé une bougie de plus hier, mercredi 18 janvier 2017. Ses employés …