POLITIQUE

APRÈS SON « NON » ASSIMILÉ À UN RENIEMENT L’Apr de Grand-Yoff sur le pied de guerre contre Khalifa Sall

  • Date: 10 mars 2016

Le Mouvement « Apr Hlm Grand-Yoff » est sur le pied de guerre. Mbaye Samb, membre fondateur du parti et ses associés qui ont rencontré la presse, entendent relever deux défis majeurs : réussir l’unité de l’Apr dans leur localité et vaincre Khalifa Sall qui est un natif de la zone dont il est le Maire depuis 1996.

En effet, depuis leur défaite aux locales de 2014, le parti présidentiel baigne dans une certaine léthargie qui s’explique, selon eux, par un seul facteur, la division entre les différents responsables apéristes de la localité. « Ce sont eux qui sèment les désaccords et qui nous divertissent », fulmine Moustapha Guèye. Cet état de fait explique la détermination de Mbaye Samb qui met en garde. « Désormais, nous n’allons plus admettre qu’il y ait des intermédiaires entre le président de la République et nous », clame-t-il. Et de verser dans la menace : « Nous allons prendre nos responsabilités et dénoncer tous ceux qui sèment le désordre dans la Commune de Grand-Yoff ».

Conscient que « qui gagne Grand-Yoff et Niary Tally gagne Dakar », comme le souligne Oumar Diop un autre membre du Collectif, Moustapha Guèye met en garde son parti sur le risque de réitérer l’échec de 2014 si rien n’est fait pour amener les différents responsables autour d’une table pour des négociations sincères. À l’en croire, le bilan de Khalifa est négatif à Grand-Yoff, mais il y a eu vote-sanction de la part des populations comme le soutient Médoune Dia, ce technicien de la pêche pour qui, les apéristes peuvent combattre Khalifa « parce qu’il n’a rien fait à Grand-Yoff ».

D’où la détermination de Mbaye Samb qui déclare : « On ne va plus laisser le parti à des incapables ; désormais on va travailler avec des gens sérieux, compétents et motivés. »

D’ailleurs, Baidy Fall, membre du Collectif reste convaincu que « ce n’est pas le reniement de Khalifa en faveur du Non qui va faire trembler l’Apr, car les populations adhèrent à ce que le président Macky Sall fait notamment la réforme constitutionnelle. Il faut de vastes campagnes de communication pour sensibiliser les populations et mutualiser les forces et les moyens en vu du triomphe du Oui. »

Pour la stratégie à mettre en place, Massine Mbaye précise : « Nous allons réunir les gens par tous les moyens pour un Oui massif au référendum et gagner les échéances électorales futures. » Selon lui, La priorité étant d’expliquer les 15 points de la réforme aux populations et de rendre visibles les réalisations du président Macky Sall. « Le plan d’action va se  dérouler autour des visites de proximité, des thés-débats, des causeries et de vastes rassemblements pour conscientiser le plus grand nombre », ajoute Oumar Diop, ancien Inspecteur de police. Car, l’un des défis majeurs à Grand-Yoff, c’est aussi de lutter contre le taux d’abstention qui a été de 81% lors des dernières locales. « Donc, si l’Apr fait bloc, il n’y a pas de raison de ne pas gagner », conclut Baidy Fall, représentant commercial.

Khady Coly Thiam (Stagiaire)

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15