Accueil / ACTUALITES / Arrestation de journaliste : la CJRS dénonce une tentative de musèlement’’’

Arrestation de journaliste : la CJRS dénonce une tentative de musèlement’’’

La Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS) a condamné, à travers un communiqué, des convocations tous azimuts de journalistes par les autorités judiciaires, dénonçant ‘’une tentative de musèlement et d’intimidation de la presse’’.

  Le directeur de publication de L’Observateur, Alioune Badara Fall, et son reporter Mamadou Seck, auteur d’un article incriminé sont en garde-à-vue, depuis mardi.
Ces deux journalistes sont convoqués pour un article écrit le 8 mai dernier. Celui-ci revenait en détails sur le schéma de l’envoi de 2.100 soldats sénégalais en Arabie Saoudite.
Le directeur de publication du journal Le Quotidien, Mouhamed Guèye, est aussi entre les mains de la gendarmerie dans le cadre de l’enquête sur la publication du procès-verbal de l’affaire Thione Seck.

Ces trois journalistes ont été déférés mercredi avant de bénéficier un retour de parquet. Ils devraient faire face au Procureur ce jeudi.

  Le directeur de publication du journal Enquête, Mamoudou Wane, a été convoqué lundi pour avoir publié des informations sur l’envoi de soldats en Arabie Saoudite.
‘’La CJRS rappelle aux pouvoirs publics qu’il est du devoir des journalistes de rechercher, de vérifier et de faire connaître toutes les informations qui servent l’intérêt général (…) et que la protection des sources, pilier du journalisme ne saurait être sacrifiée sous aucun prétexte’’, mentionne le texte.

Share This:

À voir aussi

Inondez nous d’actions!

Les inondations au Sénégal risquent de devenir comme le sida et autres pathologies, qui nourrissent …