POLITIQUE

Arrestation des libéraux- Dr Tito Tamba dénonce « les dérives et dérapages » du régime

  • Date : 15 juillet 2015

 

 Le Secrétariat national chargé de la solidarité nationale du PDS, s’insurge contre les lenteurs notées dans les dossiers des jeunes du PDS arrêté depuis plus 6 mois. Le docteur Tito Tamba, a profité de cette occasion pour dénoncer à ce qu’il qualifie « dérives et dérapages du régime » actuel.

Le Secrétaire national chargé de la solidarité nationale du PDS,Dr Tito TAMBA par ailleurs Membre du comité directeur, du BEN de l’UJTL nationale, n’a pas mâché ses mots hier en rencontrant la presse sur l’arrestation et sans jugement des plusieurs militants et responsables du PDS. « Depuis l’avènementde la deuxième alternance, il est désolant et regrettable de constater que le pouvoir en place est entrain de violer les droits humains les plus élémentaires : emprisonnements ciblés, interdiction des marches de l’opposition, restriction du droit d’aller et deretour de certains dignitaires politiques du parti démocratique sénégalais. Dr Toussaint Manga SG national de l’UJTL, Mr Victor Diouf SG national du MEEL, Amina Nguirane, et tant d’autres jeunes en sont les principales victimes.Et voilà plusieurs mois qu’ils sont maintenus en prison de manière abusive et arbitraire » a-t-il cité.  Des arrestations qu’il assimile à des combines politiques. «  Les délits inavoués pour lesquels ils sont poursuivis sont  leur appartenance au PDS, leur engagement et surtoutleur détermination à faire revenir le parti démocratique sénégalais au pouvoir en 2017. Nous avons compris que l’intention de Mr Macky SALL est de garder les jeunes du PDS le plus longtemps possible en prison.De ce fait, il pense casser une dynamique en marche et freiner l’élan de remobilisation enclenché. Que Macky comprenne qu’il perd son temps car notre engagement à revenir au pouvoir dépasse de très loin sa détermination à avoir un deuxième mandat » a-t-il souligné.

Déterminé à faire face à ce régime, Dr Tito Tamba et ses camarades, ont annoncé dans la foulé des mesures importantes contre le régime. «  Nous n’accepterons pas l’oppression de ce régime dictatorial, sans repère ni programme, qui a échoué lamentablement sur tous les plans. Il est temps de faire faceà ce pouvoir en assumant la confrontation sur le terrain qui à mon avis est inévitable.Nous n’entendons pas négocier la sortie de nos frères et sœurs.Il revient à la justice de notre pays à qui nous avons entièrement confiance de trancher cette question le plus rapidement possible de libérer tous les détenus politiques» ont -il prévenu. Par ailleurs, le Secrétariat national chargé de la solidarité nationale du PDS, salue l’engagement  des responsables du PDS. Par contre, il invite aux libéraux à plus de vigilance sur la confession des cartes d’électeurs.

Ibrahima Khalil DIEME

Comments are closed.

Les Plus Populaire
Title
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15