SOCIETE

ARRET DES NAVIRES ‘’AGUENE’’ ET ‘’DIAMBOGNE’’- Baldé flingue Macky

  • Date: 14 septembre 2016

Le maire de  Ziguinchor de la ville de Ziguinchor n’est pas du tout content de la politique de désenclavement de la Casamance. Abdoulaye Baldé est encore plus remonté quand le COSOMA a décidé d’arrêter  la rotation des deux navires Aguène et Diambogne.

Les citoyens sénégalais qui se sont rendus au Sud du pays ont bravé le fer pour rejoindre leurs villes natales, à cause de la panne des bateaux Aguène et Diambogne. Pis, d’autres ont renoncé à cause des séries de pannes des navires.  Abdoulaye Baldé, président de l’UCS, dénonce ce manque de volonté de l’actuel gouvernement à désenclaver la Casamance. « Une pensée pour ces nombreux Casamançais qui devaient emprunter les bateaux Aguene et Diambogne pour aller célébrer la Tabaski en famille. Inaugurés en grande pompe il y a à peine un an, ces deux navires ne cessent de tomber en panne », a-t-il révélé.  Pourtant, le président Macky Sall a fait de la Casamance une zone de prioriorité. Mais Pour le président de l’Union des centristes du Sénégal (UCS), Abdoulaye Baldé, cette décision n’est qu’une chimère. « L’émergence commence par la satisfaction des besoins primaires des populations, sinon tout le reste n’est que slogan creux et pétition de principe (…) L’émergence chantée sur tous les toits sont interpellées» Les rotations des deux ferrys Aguène et Diambogne, ont été suspendues « pour des raisons de sécurité’’, mais des réparations sont en cours afin identifier « les causes véritables » des pannes signalées et qui sont de même nature, explique la direction de Cosama au cours d’une conférence de presse.  Cependant, il faut ajouter que la direction du Cosama était restée muette plus de deux semaines avant d’avouer les pannes. Une attitude que plusieurs usagers ont déplorée. Pour pallier à situation, les rotations du navire Aline Sitoé Diatta ont été renforcées, passant de deux à trois aller-retour par semaine. Dans le respect des normes de sécurité et de sûreté, le fleuve Casamance a été dragué et un balisage lumineux adéquat mis en place.

Ibrahima Khalil DIEME

1 Comments

  1. Ma première question est de savoir qu’on fait les Casamançais pour mériter autant de mépris de la part des dirigeants sénégalais?
    Comment peut on nous proposer des navires qui pour un trajet au cours duquel on passe une nuit en mer que des sièges, pas de restaurant et nous parler d’émergence???
    Nous acceptons trop de choses, en somme on considère que le casamançais se contente de peu.
    Illal Touba combien de milliards? pour une résultat économique plus que douteux, deux pauvres chaloupes pour toute une région à désenclaver (avec un potentiel économique plus qu’évident)
    Sans verser dans un régionalisme béat mais chers frères il est grand temps d’ouvrir les yeux

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15