Accueil / ACTUALITES / Arts et lettres : Ousmane William Mbaye, Baaba Maal et Rahmatou Seck Samb, lauréats des grands prix du Chef de l’Etat

Arts et lettres : Ousmane William Mbaye, Baaba Maal et Rahmatou Seck Samb, lauréats des grands prix du Chef de l’Etat

Le cinéaste Ousmane William Mbaye et le chanteur-compositeur Baaba Maal ont remporté les deux Grands Prix 2016 du président de la République pour les Arts, le Grand Prix du chef de l’Etat pour les Lettres étant décerné à l’écrivain Rahmatou Samb-Seck, a-t-on appris mardi des jurys de ces compétitions.

Le Prix d’encouragement 2016 du président de la République pour les Arts est décerné à l’artiste-musicienne Marema.
Rahmatou Samb-Seck a été distinguée pour son livre « Fergo. Tu traceras ta route ».

L’universitaire Andrée-Marie Diagne, lauréate du Prix d’encouragement pour les Lettres, a été honorée pour le roman « La fileuse d’amour ».

 La cérémonie de remise des Grands Prix du chef de l’Etat pour les Arts et les Lettres se tient depuis 9 heures au Grand Théâtre de Dakar, en présence du président de la République Macky Sall.
Cinq candidats, dont Ousmane William Mbaye, Baaba Maal et Marema, étaient nominés pour les Grands Prix du chef de l’Etat pour les Arts.
Huit autres candidats étaient en lice, avec Rahmatou Samb-Seck et Andrée-Marie Diagne, pour le Grand Prix dédié aux Lettres.
Les Grands Prix du président de la République pour les Arts et les Lettres sont dotés chacun de 10 millions de francs CFA, a précisé lundi le directeur des arts au ministère de la Culture, Abdoulaye Koundoul.
Lors d’une conférence de presse, M. Koundoul a dit que chacun des lauréats des Prix d’encouragement devait recevoir deux millions de francs CFA.
L’appel à candidatures pour les Grands Prix du président de la République pour les Arts et les Lettres a été lancé en novembre 2016. Les candidats devaient déposer leur dossier au plus tard le 15 février 2017.

Le Grand Prix du président de la République pour les arts et les lettres est une initiative lancée par Abdou Diouf – qui a dirigé le Sénégal de 1981 à 2000 – dans le but de « promouvoir le développement des arts […], honorer et récompenser des artistes méritants, dans le domaine des arts ».

Mais les prix n’avaient plus été décernés depuis janvier 2012.

À voir aussi

Grossesses précoces Un phénomène qui inquiète à Bène Baraque

La situation sur les grossesses précoces est très préoccupante en banlieue dakaroise. Des filles très …

Propositions gouvernementales sur la crise scolaire- Les cinq forces syndicales les jugent «irrespectueuses et indécentes»

Le Cusems, le Sels, le Sels/A, l’Uden et le Snelas, en résumé, les principales forces …