Accueil / ACTUALITES / Assemblée générale du réseau libéral africain à Accra- Idy vilipende Macky, l’ancien ‘’maoïste’’ devenu ‘’libéral ‘’

Assemblée générale du réseau libéral africain à Accra- Idy vilipende Macky, l’ancien ‘’maoïste’’ devenu ‘’libéral ‘’

Idrissa Seck a participé, ce samedi, à l’Assemblée générale annuelle du Réseau libéral africain à Accra. Lors de sa prise de parole, le Président de Rewmi a vigoureusement pris Macky Sall pour cible.

Idrissa Seck repart à l’offensive contre Macky Sall. Et cette fois-ci, c’est hors de nos frontières qu’il a sonné la charge contre le Président de la République qu’il qualifie d’ancien ‘’maoïste’’ devenu ‘’libéral ‘’.

Lors de son speech, le Rewmiste en chef a invité les autorités africaines à ‘’sonner le glas de la gestion autoritaire du pouvoir pour que soit finie l’ère de l’arbitraire après tant d’années de sacrifices et de conquêtes démocratiques.’’ Et comme il faut cultiver son propre jardin, Idrissa Seck a lancé un appel solennel au Président Macky Sall, ‘’un maoïste devenu libéral’’, pour qu’il libère le prisonnier politique Khalifa Ababacar Sall. ‘’La défense de la liberté contre l’arbitraire oppression est un principe qui transcende les idéologies et les croyances. Nul ne doit tolérer qu’une institution judiciaire soit manipulée par l’exécutif pour agresser ses adversaires et garantir l’impunité à ses partisans et alliés’’, a-t-il martelé, faisant allusion à Macky Sall. ‘’A l’heure où il faut renforcer la sécurité judiciaire pour aller vers l’émergence, à l’heure où notre secteur privé national aurait tant aimé profiter des opportunités qu’offrent le Sénégal et l’Afrique, à l’heure où les énergies comme les talents doivent se libérer au service de la créativité et de la compétitivité, finies doivent être toutes les formes d’astreintes et de privation arbitraire de liberté’’, a-t-il poursuivi. Avant d’ajouter: ‘’Le 30 mars prochain (NDLR : jour du verdict du jugement de Khalifa Sall), le monde entier saura si le président Macky Sall a renoncé ou pas à se servir de la justice pour emprisonner ou déporter des adversaires politiques.’’

Il exhorte tous les Libéraux du monde dont Macky Sall proclame faire partie, à veiller fermement à la libération de Khalifa Sall. Il a également proposé que la rencontre d’Accra soit mise à profit pour mettre en place un observatoire des avancées démocratiques et libérales en Afrique en commençant par les pays où les membres de notre internationale sont aux responsabilités. ‘’Nous devons partout nous assurer de l’existence d’une justice forte et indépendante où il sera impossible de déporter ou d’emprisonner ses adversaires politiques et de garantir l’impunité à ses partisans et alliés’’, a-t-il recommandé.

Ce n’est pas tout. Idrissa Seck propose la mise en place d’un processus électoral transparent où un ministre de l’intérieur ne pourra pas déclarer, comme cela vient d’être le cas au Sénégal avec Aly Ngouille qui a déclaré que son rôle premier est de domestiquer le système électoral pour faire gagner son patron au premier tour. Sous ce rapport, il demande au président Sall d’organiser une présidentielle libre, transparente et crédible»

Mouhamadou BA

À voir aussi

Consulat du Sénégal à Marseille : Bineta Wagué nommée conseiller

La journaliste Bineta Wagué, Conseillère technique en communication à la Primature vient d’être promue. Elle …

CNG : Une marche nationale pour le départ d’Alioune Sarr

Le Collectif des lutteurs ne lâche pas Alioune Sarr. Une marche nationale sera organisée le …