Accueil / ACTUALITES / Assemblée nationale : Aliou Sow se bouscule à tort

Assemblée nationale : Aliou Sow se bouscule à tort

Ancien jeune député, ancien ministre, le brillant Docteur Aliou Sow, nourri d’ambitions flagrantes que d’autres élèvent au rang de prétention a vite démissionné du PDS pour tracer sa voie. Cette voie l’a bien orienté vers le « Macky » avec qui il a même eu une audience fort médiatisée. Mais en politique, les scénarii ne sont pas exécutoires.

Son agenda est ainsi bouleversé. La place qui lui revenait de droit lui a échappée non sur le plan du droit mais dans le sillage de l’éthique et de la logique. On ne peut pas vomir un parti et vouloir y occupé par la suite un siège parlementaire.

Pour une question de cohérence, Aliou Sow n’a pas sa place dans l’espace libéral de l’Assemblée nationale. Il est plus proche de Macky Sall que de quiconque. Sa volonté de trouver une aubaine pour intégrer un gouvernement sous prétexte d’une ambition de participer à l’œuvre de construction nationale est déjà exprimée.

Vouloir revenir à l’Assemblée nationale dans ces conditions et dans ce contexte, c’est simplement chercher une occasion de faire un clin d’œil à Macky Sall en s’accommodant plus de la majorité parlementaire qui relève de son obédience politique.

Le PDS a parfaitement raison. Il ne peut conquérir des sièges par son propre combat et voir un défaillant en bénéficier.

Domou rewmi

À voir aussi

Droits de l’Homme : L’Onu épingle le Sénégal

Le Comité contre la torture des Nations-Unies (Un groupe de 10 experts indépendants qui surveillent …

Valse dans la magistrature

Remue-ménage au sein du Conseil supérieur de la magistrature. Cheikh Ndiaye Seck, qui était délégué …