téléchargement

Assemblée Nationale: Les députés plaident pour la libération des jeunes de Colobane

En prélude du vote du projet de loi organique n°19/2016, le député Cheikh Oumar Sy  a plaidé pour la libération des jeunes de Colobane, condamnés à 20 ans de travaux forcés pour le meurtre du policier Fodé Ndiaye. «Je suis là aujourd’hui pour plaider pour le cas de Cheikh Sidaty Mané et Cheikh Diop, les jeunes de Colobane. Nous nous sommes battus avec ces jeunes-là en 2012 pour qu’il ait une stabilité dans ce pays. Depuis lors, nous plaidons pour la libération de ces jeunes. Je ne crois pas que Karim Wade puisse bénéficier de la grâce du président et non ces jeunes». A l’instar de Y’en a marre, il estime qu’il y a une justice à deux vitesses dans ce pays et qu’elle ne favorise que les riches et les célébrités. «Thione Seck, Cheikh Yérim Seck, Taïb Socé. Toutes ces célébrités ont leur dossier pendant devant la Justice. Donc, pourquoi refuser la liberté provisoire pour les jeunes de Colobane qui sont des Sénégalais comme eux.«Si vous n’avez pas de soutien, vous resterez en prison. Ces jeunes-là, cela fait plus de 4 ans qu’ils sont détenus et ils ne peuvent pas bénéficier de liberté provisoire», s’indigne le parlementaire.Dans le même registre d’autres députés ont plaidé pour ces jeunes. Tous à l’unanimité ont demandé au ministre de la Justice de leur permettre de bénéficier de la grâce présidentielle parce que ces jeunes sont victimes d’arrestations lors des mouvements de la deuxième alternance. Il est aujourd’hui, plus que jamais, important qu’ils puissent bénéficier de la grâce présidentielle. « C’est l’ère des grâces, alors profitons de cette ère de grâce! », ont demandé les députés, surtout ceux-ci issus du quartier de Colobane.  Me Sidki Kaba a pour sa part estimé que cette justice des riches n’existe pas. « Le président de la République a gracié 7 193 condamnés depuis son accession à la magistrature suprême du pays. Cela veut dire qu’il  n’y a pas de justice de riches. Sur ces 7 193, on ne peut pas citer plus de 10 célébrités», souligne-t-il. «Une décision de justice a été prise et ils sont été condamnés à 20 ans. Mais, ces jeunes ont fait appel. Ce procès va avoir lieu au niveau de la Cour d’Appel, et si ce procès n’était pas en cours, je vous assure que ces jeunes auraient la possibilité comme tout le monde de demander la liberté provisoire», souligne le Garde des Sceaux.

Seneweb

Voir aussi

images

Mame Mbaye Niang et les frères SALL

Militant de la 1ère heure de l’APR, loyal  à Macky et proche de son épouse …