POLITIQUE

Assemblée nationale- Les Rewmistes théorisent le combat judiciaire

  • Date: 6 juillet 2015

 Les partisans de l’ancien premier ministre, Idrissa Seck, basés à Paris se sont prononcés sur les changements intervenus à l’assemblée nationale. Les Rewmistes ne digèrent pas le vote de la loi imposant 15 députés pour la mise en place d’un groupe parlementaire, au lieu de 10 et demandent aux députés opposés à ce nouveau règlement intérieur de l’attaquer devant les tribunaux.

Désormais, pour constituer un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale, il faut s’assurer d’au moins 15 députés. C’est le nouveau règlement intérieur voté la semaine dernière. Une décision qui indispose  Mohamadou Diallo, coordonnateur Rewmi Paris. «La coordination Rewmi Paris condamne, avec la dernière énergie, la forfaiture que vient d’opérer l’Assemblée nationale, en faisant passer le nombre de députés nécessaires pour constituer un Groupe parlementaire de 10 à 15 élus», a-t-il dénoncé. Par ailleurs, il accuse le président de la République, Macky Sall, d’être en connivence avec les députés de BBY pour imposer cette loi. «Cette entorse grave à la démocratie sénégalaise n’est l’œuvre de personne d’autre que du président de la République, Macky Sall qui veut museler toute opposition parlementaire. Mais c’est peine perdue, car les démocrates que nous sommes, ne le laisserons pas faire», a-t-il averti. Ainsi, les Parisiens invitent-ils leurs représentants à l’Assemblée nationale d’attaquer cette loi devant les tribunaux. «Nous les invitons à continuer le combat, en attaquant cette loi en justice. Nous félicitons les députés de Rewmi et ceux qui n’ont pas voté cette loi», ont-ils poursuivi.

 

Mohamadou Diallo, coordonnateur Rewmi Paris, a balancé de grosses pierres dans le jardin de la majorité présidentielle. «Rewmi Paris marque sa différence avec les autres partis, notamment l’Apr, qui ressemble plus à une armée mexicaine qu’à un parti organisé et discipliné. Chaque sénégalais, quel que soit sa sensibilité, trouvera sa place à Rewmi», loue M. Diallo. Concernant la nouvelle communication, stratégie et les nouvelles priorités, Rewmi Paris fixe comme priorité la massification pour le départ de l’actuel régime. «Nous comptons travailler avec toutes les compétences de la diaspora, pour mettre en place un projet de société ambitieux, capable de résoudre les difficultés que vivent nos compatriotes depuis l’indépendance. Il est irresponsable et malhonnête de parler d’émergence, à longueur de journée, dans un pays où l’Etat est incapable d’assurer la fourniture d’eau et d’électricité aux citoyens», a-t-il conclu.

Ibrahima Khalil DIEME 

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15