ACTUALITE

Assemblée Nationale: un projet de loi voté pour lutter contre la corruption

  • Date: 26 juin 2015

Le protocole portant sur la lutte contre la corruption adopté depuis le 21 décembre 2001  a été voté hier par les parlementaires. C’est hier que les élus du peuple ont voté le projet de loi  qui autorise  le Président de la République à le ratifier. Si on se fie aux dires du ministre des affaires étrangères et des sénégalais  de l’extérieur, le Sénégal  est déterminé à lutter contre la corruption sur ses formes. D’aprés Mankeur Ndiaye, il nya pas de doute que la corruption, par les ponctions considérables qu’elle fait peser sur les budgets des Etats réduits la capacité de ces derniers à fournir les services de bases essentiels au bien etre des populations. »Le gouvernement a la ferme volonté de disposer de tous les règlements juridiques nationaux et internationaux pour lutter contre la pauvreté. Ce projet de loi est un instrument supplémentaire pour le gouvernement dans sa politique de lutte contre la corruption. Lui embouatant  le pas le député Cheikh Oumar Sy  a fait savoir qu’aujourd’hui la corruption est endémique dans nos pays. »Elle gangrène notre économie et à un coût réel sur le développement économique. Pour réussir  Sénégal  le plan émergent, il faut lutter contre la corruption, conseille le député. Apres le projet de loi numéro  06/ 2015 autorisant le Président de la République à ratifier le protocole A/P3/12/01 portant sur la lutte contre la corruption, les parlementaires ont voté à l’unanimité trois autres projets . Il s’agit du projet de loi numéro  8/ 2015 autorisant le président de la République a ratifier la convention numéro  183 sur la protection de la maternité,  le projet de loi numéro 11 autorisant le Chef de l’Etat à ratifier le protocole sur les privilèges et immunités de l’autorité internationale des fonds marins,  et un projet de loi sur la convention pour l’unification de certaines règles relatives au transport aérien international.

Rewmi. com/FBF

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15