Accueil / SOCIETE / ASSISES 2007 À DAKAR / COUPABLE DE MEURTRE:Amadou Diakhaté s’en tire avec 8 ans de travaux forcés

ASSISES 2007 À DAKAR / COUPABLE DE MEURTRE:Amadou Diakhaté s’en tire avec 8 ans de travaux forcés

Accusé de meurtre sur la personne de Mor Talla Badiane, Amadou Diakhaté, a été condamné à 8 ans de travaux forcés par la cour d’assises de Dakar. À la barre, hier la cour par la voix de son président, Demba Kandji a déclaré l’accusé coupable de faits qui lui sont reprochés.

Source le Matin

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 20 au 21 mai 2001 au « terrain foyer » derrière la maison du parti socialiste à Colobane. Les éléments du commissariat de Point E, informés qu’une bagarre avait eu lieu au « terrain foyer » opposant des hommes armés de couteaux. Arrivés sur les lieux, les policiers ont constaté que l’un des protagonistes en la personne de Mor Talla Badiane grièvement blessé, avait été évacué à l’hôpital et l’autre, Amadou Diakhaté, avait pris la fuite. Le certificat de genre de mort établi par le médecin, avait révélé que la victime est décédée d’une forte hémorargie interne et externe due à une arme blanche. Le nommé, Amadou Diakhaté né en 1981à Yeumbeul, deux fois condamné par le tribunal pour enfants, sera par la suite interpellé et mis sous mandat de dépôt.

Devant la barre, l’accusé a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Il a laissé entendre que dans la nuit du meurtre, de retour du cinéma avec ses amis Cheikh Mbacké et Assane Diop, il a trouvé la victime en train de discuter avec une fille au terrain foyer. Ensuite, la fille a quitté son interlocuteur pour venir vers lui. Ce que Mor Talla Badiane n’a pas apprécié. Durant la bagarre qui s’en est suivie, Mor Talla Badiane lui donna des coups de poings et une blessure avec un couteau au dessus de l’oeil. Amadou Diakhaté riposta en s’emparant du couteau et le lui poignarda au bras et au bas ventre. Dans son réquisitoire, l’avocat général, Cheikh Tidiane Ba a d’emblée souligné que l’accusé et la victime n’avaient pas de bons rapports.

Il a requis 15 ans de travaux forcés puisque selon lui « l’accusé avait l’intention de donner la mort car ayant poignardé sa victime à une partie vitale ». Prenant son contre pied, les avocats de la défense, Mes Pape Jean Sèye et Elhadj Diabel Samb ont plaidé la légitime défense, l’excuse de provocation et la disqualification des faits en coups mortels. Pour Me Sèye « personne ne peut dire qu’il avait l’intention de donner la mort car il a trouvé sa victime par hasard sur les lieux ». Il a demandé à la cour d’être clémente en lui accordant des cisconstances atténuantes. Son confrère, Me Samb a avancé que la légitime défense est qualifiée. La cour après délibération a déclaré Amadou Diakhaté, coupable d’homicide volontaire qualifié de meurtre sur la personne de Mor Talla Badiane et l’a condamné à 8 ans de trvaux forcés


À voir aussi

Marché central aux poissons- Les travailleurs adoubent la Direction générale

Les employés du marché central aux poissons de Pikine se disent satisfaits de leurs conditions …

Décés d’Amadou Mbaye Loum La Voix du Maquis s’est éteinte …

La presse sénégalaise et africaine est en deuil. Amadou Mbaye Loum est décédé hier à …