Tribunal de Dakar (Photo Amadou Dème Rewmi.com)
Tribunal de Dakar (Photo Amadou Dème Rewmi.com)

ASSOCIATION DE MALFAITEURS, ESCROQUERIE- Un souscripteur réclame 50 millions à Ben Kane de Benja Sa et Mamadou Ibra Kane de GFM

Yakhoub Fall, gagnant du jeu “Les clés du bonheur”, a attrait, hier, les sieurs Ben Kane de Benja Sa et Mamadou Ibra Kane de Gfm, à la barre du tribunal correctionnel de Dakar. Selon le plaignant, il n’a toujours pas reçu son appartement et réclame 50 millions de nos francs aux mis en cause.

Le patron de la société immobilière Benja Sa, Mamadou Issa Kane, Mamadou Ibra Kane et le groupe Futurs Médias, ont été attraits, hier, à la barre du tribunal correctionnel de Dakar. Ils sont poursuivis par Yakhoub Fall, gagnant du jeu “Les clés du bonheur”, pour association de malfaiteurs et escroquerie. En effet, les prix mis en jeu ont été un appartement d’une valeur de 50 millions de francs, un véhicule 4X4 ainsi que des scooters. Gagnant du gros lot, c’est-à-dire l’appartement, Yakhoub Fall a soutenu qu’après la cérémonie de remise des clés dudit appartement, il n’arrive toujours pas à entrer en possession de son patrimoine. Pis, dit-il, l’appartement ne lui a jamais été montré. “ J’ai été le gagnant de ce jeu mais je suis resté pendant longtemps sans voir mon appartement. J’ai fait plusieurs va-et-vient à la Tfm et à la société Benja Sa pour entrer en possession de mon appartement, mais en vain. J’ai même reçu une lettre m’informant que Gfm dégage toutes ses responsabilités après le tirage au sort. Car, c’est le promoteur qui gère le reste”, a-t-il déclaré à la barre. Ses déclarations ont été appuyées par son avocat, Me Fall, selon qui, son client devrait, en plus de l’appartement gagné, recevoir un bon d’achat de 3 millions FCfa à Orca.

Pour la partie civile, l’appartement n’a jamais existé, le bon d’achat non plus. C’est sur ces entrefaites que Me Fall a indiqué que les prévenus ont commis des manquements fautifs. Ainsi, a-t-il réclamé 50 millions de nos francs pour la réparation du préjudice subi par son client. Pour sa part, Ben Kane indique qu’il n’a rien à voir dans cette affaire parce que n’ayant rien gagné. De son côté, Me Demba Ciré Bathily, par ailleurs avocat du patron de Benja Sa, renseigne que l’appartement ne devait être livré qu’après la fin de la construction. Pour sa part, Me Baboucar Cissé, avocat de Mamadou Ibra Kane, a déclaré à la barre que le groupe Gfm a respecté les termes du contrat qui le liait à Benja Sa. Son rôle dans cette affaire a été d’assurer seulement la publicité. Donc, souligne la robe noire, s’il y a une faute dans ce dossier, on doit l’imputer à Benja Sa. En définitive, les défenseurs des prévenus ont soutenu que les faits qui leur sont imputés n’existent pas. Mieux, cette affaire ne devrait même pas atterrir à la barre du tribunal correctionnel de Dakar. C’est la raison pour laquelle ils ont demandé aux juges de déclarer l’action du plaignant irrecevable. Toutefois, l’affaire a été mise en délibéré pour jugement devant être rendu le 27 décembre prochain.

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *