SOCIETE

Association de malfaiteurs, usurpation de fonction- Deux faux policiers et un trafiquant de «yamba» prennent 2 ans

  • Date: 4 novembre 2015

 Deux faux indicateurs et un trafiquant de drogue ont été condamnés, hier, à 2 ans d’emprisonnement ferme par le juge du tribunal des flagrants délits de Dakar. Ils sont poursuivis pour association de malfaiteurs, usurpation de fonction, extorsion de fonds et tentative d’extorsion de fonds pour les deux premiers et offre ou cession de drogue en vue d’une consommation personnelle pour le dernier nommé.

Les prévenus Boubacar Dème, Ameth Fall et Fallou Gaye poursuivis pour association de malfaiteurs, usurpation de fonction, extorsion de fonds et tentative d’extorsion de fonds pour les deux premiers et offre ou cession de drogue en vue d’une consommation personnelle pour le dernier nommé ont été condamné, hier, à 2 ans d’emprisonnement ferme. S’agissant des faits, Boubacar Dème et Ameth Fall se faisaient passer pour des policiers. Ils avaient un t-shirt de policier, des menottes, une lampe torche à décharge électrique et une carte dans laquelle on pouvait voir nos couleurs nationales. Ces individus susnommés faisaient des descentes dans le milieu des trafiquants à qui ils réclamaient des sommes d’argent. Mais, cela ne va pas durer longtemps parce qu’ils seront mis aux arrêts par les pandores. A la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, hier, les mis en cause ont relaté les faits. Selon Boubacar Dème, il avait un colocataire nommé Yoro Niang. Ce dernier, dit-il, avait intégré l’armée nationale avant d’être libéré en 2008. Mais un jour, il a rencontré Yoro Niang dans un bus et au cours de leur conversation il a fait savoir à Yoro qu’il était carreleur. C’est sur ces entrefaites que ce dernier lui proposera le travail d’indicateur avant de mettre à sa disposition tout le matériel nécessaire. Après chaque opération, il recevait de Yoro la somme de 15.000 francs. Ayant accepté le travail, Boubacar a intégré Ameth Fall dans son équipe. A les en croire, Yoro avait promis de les intégrer dans la              Police s’ils réussissaient leur mission après un mois de service.

« Ils m’ont demandé la somme de 200.000 francs… »

Dans l’exercice de leur nouvelle fonction,  les mis en cause ont fait une irruption à Mbeubeuss pour procéder à l’interpellation des trafiquants de chanvre. Ils sont tombés sur une personne qui leur indiquera le domicile de Fallou Gaye qui, dit-elle, est son fournisseur. Sans perdre de temps, ils se sont rendus chez Fallou où ils ont trouvé du chanvre indien. Les faux policiers ont arrêté Fallou avant de lui serrer les menottes. Ils lui ont ensuite demandé la somme de 200.000 francs pour recouvrir sa liberté. N’ayant pas par devers lui ladite somme, Fallou a jugé utile d’appeler sa mère qui n’avait que 15.000 francs. « Je n’avais que 7.500 francs qui provenaient de la vente de mes poulets. Ils m’ont ainsi demandé d’appeler mon pères pour qu’il m’aide à avoir ladite somme mais en vain », a dit Fallou selon qui, c’est au cours de cette opération qu’ils ont été alpagués. Quant à Yoro Niang, il s’est fondu dans la nature. Par ailleurs, les limiers ont fouillé le domicile de Fallou où ils ont retrouvé 36 cornets de chanvre indien. Interrogé, il déclare avoir acheté 125g de chanvre indien qu’il a confectionné en 40 cornets avant de vendre les 4. Il sera lui aussi arrêté pour offre et cession de drogue en vue d’une consommation personnelle. A la barre, hier, les prévenus ont tous reconnu les faits. Même si Fallou a soutenu qu’il utilise le « yamba » pour traiter son asthme.

Parquet : « Je déclare qu’il vous plaise de les condamner à 5 ans de prison ferme »

Pour sa part, le représentant du Parquet a déclaré que les prévenus sont des gens qui faisaient une association pour commettre des infractions. Au préalable, indique-t-il, les prévenus louaient un véhicule clando, avaient des menottes, une lampe torche à décharge électrique, t-shirt de policier pour se faire passer pour des policiers. Selon le représentant du ministère public, les faits ne souffrent d’aucune contestation. C’est pourquoi il a demandé au juge de : « déclarer les prévenus coupables, de condamner Boubacar Dème et Ameth Fall à 5 ans pour association de malfaiteurs, 5 ans pour extorsion de fonds et tentative d’extorsion de fonds, 2 ans pour usurpation de fonction. De condamner Fallou à 2 ans pour offre et cession de chanvre indien ». De son côté, l’avocat de la défense n’est pas d’avis avec le parquetier. La robe noire explique : « il n’y a pas dans cette affaire une association de malfaiteurs parce qu’une entente n’a pas été établie. Aussi bien que l’usurpation de fonction et l’extorsion de fonds, il y’a l’élément moral qui manque. C’est pourquoi je vous demande de les relaxer pour ce qui concerne l’association de malfaiteurs, renvoyer à titre principal l’usurpation de fonction. En ce qui concerne le port d’uniforme de les faire une application bienveillante de la loi ». Cependant en rendant sa décision, le juge a condamné tous les prévenus à 2 ans d’emprisonnement ferme.

Cheikh Moussa SARR

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15