Atelier de réflexion pour identifier les métiers agricoles potentiels

À l’issue de l’atelier de réflexion pour identifier les métiers agricoles potentiels et définir les filières d’enseignement, l’Université du Sine-Saloum El-Hâdj Ibrahima Niass (USSEIN), en partenariat avec le consortium français AGREENIUM, ont élaboré  une centaine de fiches de compétences qui aideront à définir des référentiels de certification et de formation.  Le processus d’identification des besoins en termes d’offres d’emploi a démarré par des enquêtes de terrain sur toute l’étendue du territoire national. Pendant un mois, des équipes polyvalentes d’universitaires, des chercheurs et des professionnels ont rencontré tous les acteurs de la chaine de valeur. Les équipes ont visité plusieurs zones du pays dans le bassin arachidier, la Vallée du fleuve, le Ferlo, la Casamance et le Sénégal oriental. Des universitaires, des chercheurs et des professionnels notamment l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR) et le Référentiel opérationnel africain des métiers et emplois (ROAME) ont participé également à cet atelier d’écriture. Il s’agit de contribuer à la méthodologie pour définir des filières de spécialisation répondant à la demande locale, à faire émerger des stratégies pédagogiques innovantes, à favoriser l’instauration d’un environnement propice au développement du couple formation-emploi au sein de l’USSEIN, et à appuyer la mise en adéquation stratégie-gouvernance et organisation de l’USSEIN.

Voir aussi

UN PLAN ÉTABLI POUR ÉVACUER 4000 ÉLÈVES DES LOCALITÉS FRONTALIÈRES AVEC LA GAMBIE (IA)

Quatre mille élèves sénégalais de 48 établissements scolaires situés à moins de cinq kilomètres de …