téléchargement (6)

ATHLÉTISME Sebastian Coe blanchit Lamine Diack

Le président de l’IAAF, Sebastian Coe, muet depuis la mise en examen de son prédécesseur Lamine Diack à Paris, est enfin sorti de son silence concernant les révélations selon lesquelles il existerait un système de corruption, de chantage et d’extorsion de fonds d’athlètes dopés dans son sport. «Que des gens dans notre sport auraient extorqué de l’argent à des athlètes coupables de violations des règles antidopage est odieux», a déclaré Sebastian Coe dans un communiqué publié samedi.

Des commentaires qui lavent tout soupçon de corruption  qui plane sur la tête de l’ancien président de l’IAAF considéré comme l’un des personnages centraux d’un réseau de corruption créé en 2011 au sein de l’instance dirigeante de l’athlétisme. Il a démenti le fait que l’organe directeur de l’athlétisme mondial aurait fait preuve de complaisance dans le traitement de certains cas de dopage, comme révélé par le Sunday Times et l’ARD.

Avec LEquipe

Voir aussi

arbitre-sngalais

CAN 2017 Malang Diédhiou, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba sélectionnés

L’arbitre central Malang Diédhiou et ses assistants habituels, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba, …