POLITIQUE

Attaque contre le couple présidentiel- Cheikhouna Mbacké traite ces jeunes marabouts de «marionnettes»

  • Date: 13 octobre 2015

 Depuis un certain temps, certains petits-fils ou neveux du fondateur du Mouridisme s’activent dans les attaques contre l’actuel régime. Le duo Cheikhouna Mbacké Ibn Serigne Mourtalla et Serigne Mourtalla Diène, recadrent  les marabouts politiciens, Serigne Assane Mbacké et  Serigne Modou Bousso Dieng.

Serigne Assane Mbacké en passant par Serigne Modou Bousso Dieng, qui se réclament toujours des personnes morales des jeunes marabouts, surtout de la ville de Touba, viennent d’être désavoués par leurs propres frères. A la tête de cette structure, Cheikhouna Mbacké Ibn Serigne Mourtalla. Ce dernier, dans un point de presse, a publiquement demandé à ses frères qu’il qualifie de marionnettes, c’est-à-dire Serigne Assane Mbacké  et  Serigne Modou Bousso Dieng, d’arrêter de parler au nom des jeunes marabouts de Touba. « Ces gens ne peuvent parler au nom des jeunes marabouts parce que nous savons très bien, qu’ils ont été manipulés à coup d’argent  par des politiciens » a-t-il déploré.

Son compagnon de lutte, Serigne Mourtalla Diène étant dans une position de défendre le couple président, n’a pas aussi apprécié les attaques de certains jeunes marabouts. « Aujourd’hui, si on ne peut pas magnifier les actions de la première Dame, Marième Faye, on ne doit pas lui jeter  des pierres. Cette dame n’a  jamais offensé personne. Ce n’est pas ce petit groupe qui va ternir son image. Ces soi-disant marabouts ne représentent rien du tout à Touba et ils n’ont personne derrière eux», a-t-il insisté.

Le duo Cheikhouna Mbacké ibn Serigne Mourtalla et Serigne Mourtalla Diène comptent dans les prochains jours mettre sur pied un mouvement pour défendre les intérêts et valeurs de Touba. Par ailleurs, ces souteneurs du couple présidentiel demandent à leurs frères « réfractaires » de respecter la décision du Khalife général des Mourides.

Ibrahima Khalil DIEME

Les Plus Populaires
Les plus commentés
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15