ACTUALITE

ATTAQUE CONTRE MARIEME FAYE SALL

  • Date: 7 octobre 2016

Une haine intelligente qui ne devrait point venir d’un bel esprit dialectique

L’opinion publique a constaté une spirale d’attaques contre Marième Faye Sall, Première Dame de la République du Sénégal. Les attaques auparavant lui imputaient une intervention dans la direction des affaires publiques, avec ce qui a été appelé la Dynastie Faye-Sall. Mais ces attaques dérapent maintenant vers des accusations graves et des assauts malhabiles qui surprennent par leur virulence qui, finalement est identifiable à une haine intelligente qui ne devrait point venir d’un bel esprit dialectique.

Marième Faye Sall n’est responsable politique, ni Président de la République. Mais elle est simplement la Première Dame du Sénégal.         Elle fait l’objet de toutes sortes d’attaques offensives qui frisent une haine flagrante et malhabile que les citoyens ne comprennent pas. Pourtant, il est rare de voir un opposant, homme d’Etat authentique, s’en prendre à sa personne, parce que sachant mieux que quiconque la dimension honorifique de son statut. Elle aurait dû être une ciblée si elle était une Simone Gbagbo ou une Golda Meir. Mais son seul tort est d’être l’épouse  de Macky Sall. C’est cet homme qui le Président de la République du Sénégal. Il a été démocratiquement élu et c’est lui seul qui est comptable devant les citoyens et devant l’histoire. Son épouse a beau être même sévèrement attaquée, ce ne serait point la flatter ou chercher à lui faire plaisir que de dire qu’elle œuvre bien à servir le Sénégal. Il faut l’accepter.

Le Togo n’a pas de Première Dame. Le Président Faure Gnassingbé n’a pas d’épouse. Les citoyens togolais n’en sont pas fiers. Ils auraient aimé que leur pays ait une Première Dame qui institue une Fondation pour venir en aide à certaines populations là où l’Etat n’accède pas. Danielle Mitterrand a marqué les esprits avec la Fondation France-Liberté. Dominique Ouattara, en Cote d’Ivoire, pose d’importants actes de générosité chantés à tue-tête par les Ivoiriens. Que n’a fait Elizabeth Diouf avec Solidarité-Partage  avec les nombreux moulins qu’elle faisait parvenir à des femmes rurales jusqu’à être traitée à l’époque de Madame Moulin ? La Fondation Servir le Sénégal est dans cette ornière. Elle aide enfant et femme. Elle apporte un soutien moral à des personnes du 3ème âge et c’est une excellente chose que ses actes soient médiatisés, la communication étant fondamentale pour garantir les citoyens d’un engagement altruiste de sa part. Comme toute Fondation, la sienne tire ses moyens financiers de contributions anonymes et étant celle d’une Première Dame, elle peut légitiment  les tirer de Fonds politiques qui sont légalement mis à la disposition du Président de la République et elle agit.

1 Comments

  1. Mais Sénégal devient dificile.
    Si elle était restée dans son Palais tranquillement à faire du lakh et du tiéré à sa famille, il s’en trouverait toujours pour la critiquer.
    Madame, continuer à aider vos concitoyens, celà vous incombe parfaitement et Dieu est le meilleur juge.

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15