POLITIQUE

Attaques contre le ministre de l’Intérieur- Les « Apéristes » ripostent et mettent en garde

  • Date: 25 mars 2016

 Les responsables de l’Apr, de la Commune de Yeumbeul Nord, n’ont pas tardé à réagir face aux attaques contre le ministre de l’Intérieur qui avait publié les  résultats provisoires des élections référendaires du dimanche 20 mars dernier. Ils demandent à l’opposition et la Société civile d’arrêter leurs critiques acerbes contre Abdoulaye Daouda Diallo qui, selon eux, représente une Institution.

 « Personne n’est plus légitime que le ministre de l’Intérieur pour se prononcer sur les affaires intérieures d’un État souverain comme le Sénégal », déclarent d’emblée les responsables de l’Apr de la Commune de Yeumbeul Nord, au cours d’un point de presse organisé à la permanence communale de l’Alliance pour la République (Apr). Pour l’honorable député Samba Demba Ndiaye qui porte leur parole, « il faut que les personnes maladroites changent de discours et arrêtent d’attaquer sans fondement les dignitaires du Gouvernement. Ternir l’image d’un ministre de l’Intérieur est un délit qui doit être puni par la loi. Abdoulaye Daouda Diallo est comme tous les autres responsables, légitime dans le Gouvernement, habilité à se prononcer sur tous les sujets d’actualité ».

Depuis quelque temps, Abdoulaye Daouda Diallo est victime d’acharnement, d’attaques et autres de la part de certains leaders de l’opposition après sa sortie sur le vote du référendum de dimanche dernier. Une situation qui est à l’origine de la colère des « Apéristes » de la banlieue. Selon eux, « désormais, des mesures légales et légitimes seront prises pour faire face à ceux qui cherchent à ternir l’image des responsables du Gouvernement de Macky Sall. L’opposition et son ”Front du Non” doivent essayer de digérer leur défaite même si c’est difficile pour eux. C’est le peuple qui sanctionne mais pas Macky ou son Gouvernement ou encore le ministre de l’Intérieur », clament-ils. D’après les ténors de l’Apr de Yeumbeul Nord, « il y a du temps pour faire la campagne et le moment est venu de travailler. Les élections pour le référendum doivent servir de leçons à chaque homme politique surtout aux ténors de l’opposition qui doivent savoir raison garder, après avoir perdu leurs fiefs. »

Les « Apéristes » estiment que « le ministre de l’Intérieur est en train de jouer véritablement son rôle, c’est-à-dire d’accomplir la mission que le président de la République lui a confiée sur tous les plans. Ce qui reste préoccupant, pour le moment, c’est de descendre sur le terrain, de recueillir les doléances des populations, d’apporter des solutions aux problèmes de l’heure, afin d’accompagner le président de la République et son Gouvernement pour la réalisation de leurs projets pour rendre le Sénégal émergent dans l’intérêt de tous. »

Sada Mbodj

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15