Accueil / ACTUALITES / Attaques de Wade contre Oumar Sarr : Les jeunes de Rewmi se chargent de la riposte

Attaques de Wade contre Oumar Sarr : Les jeunes de Rewmi se chargent de la riposte

Omar Sarr a trouvé défenseur. Cloué au pilori par le président Wade lors d’une audience au palais mercredi dernier, le porte- parole du parti de Idrissa Seck a été courageusement défendu par les jeunes de son parti à Dakar. Réunis immédiatement le même jour, ces derniers, sous la présidence de Pape Mambaye Dieng ne se sont pas fait prier pour dire leurs quatre vérités au Président de la République.

Source : Walfadjri
Ils ont ainsi rappelé à Me Wade que « Rewmi est un parti libre, et que par conséquent les actions de ses responsables correspondent aux orientations de son leader M. Idrissa Seck et reflètent les positions de ses nombreux militants conscients de leur mission salvatrice dont le but est de sortir le Sénégal des difficultés conjoncturelles et structurelles ». Mais, auparavant, dans un communiqué rendu public hier, ils ont réagi conformément à ce que leur dicte leur hargne de jeunesse en « fustigeant le déferlement verbal et les propos discourtois et irrespectueux de Wade à l’endroit de la délégation du parti dirigée par le frère-responsable M. Omar Sarr et louent le courage et l’esprit républicain de ce dernier ».

Au demeurant, ils se sont aussi faits le devoir de s’intéresser à d’autres questions d’ordre national comme la situation dans l’éducation nationale et celle des travailleurs de Ama. S’exprimant sur l’éducation, « les Jeunes exigent le paiement des mois d’arriérés relatifs aux indemnités d’études et aux subventions de mémoire aux élèves-professeurs de la Fastec (ex Ens) ». Aussi, « ils demandent que toutes les mesures idoines soient prises en faveur d’une bonne prise en charge du flux de nouveaux bacheliers ». Par ailleurs, ils expriment « leur préoccupation sur la situation précaire des travailleurs d’Ama Sénégal pour qui, le Comité Exécutif souhaite que les autorités compétentes répondent favorablement à leurs revendications légitimes ».

À voir aussi

Autoroute à péage : L’Etat devant la Cour de justice de la Cedeao

La mort de trop ! Après l’accident mortel de l’italien survenu hier sur le péage, le …

Bourses des étudiants: L’IGE a entamé les auditions

L’IGE a débuté ses auditions depuis jeudi  pour faire la lumière sur les retards des …