Audience avec le Fpdr à Versailles : Wade organise le départ de Macky Sall depuis Paris

Même hors du Sénégal, Me Wade continue à œuvrer pour le départ de Macky Sall du pouvoir. Hier, l’ancien président de la République du Sénégal a rencontré le Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) basé en France en présence de Mamadou Diop Decroix et de Pape Samba Mboup. Selon Walfadjri, le mot d’ordre, c’est instaurer un seul et unique cadre de toutes les formations politiques qui œuvrent pour le départ du Président Macky Sall du pouvoir en 2017.

Le Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) section France regroupant Rewmi, Ucs, Bokk Guis Guis, Msu, Aj/Pads et le Pds a été reçu en audience par Maître Abdoulaye Wade, à Versailles, en présence de Mamadou Diop Decroix, coordonnateur national du Fpdr, et Pape Samba Mboup. « L’audience s’est déroulée dans une ambiance chaleureuse et malgré l’agenda chargé du Président Abdoulaye Wade, nous avons pu mener un échange suffisamment long et développé pour aborder les différents sujets d’actualité pour notre pays, le Sénégal », informe Sidy Fall, coordonnateur du Fpdr en France. « Le Président Abdoulaye Wade s’est félicité de l’engagement et la maturité des partis d’opposition présents en France pour leur combat pour la restauration de la démocratie, de l’Etat de droit et la prise en charge des préoccupations des Sénégalais qui traversent une crise économique et sociale sans précédent ».

Dans cette même perspective, explique le coordonnateur de l’opposition en France, « et par souci de préserver la démocratie, la bonne gouvernance et la stabilité sociale au Sénégal, les partis politiques du Front patriotique en France demandent solennellement à tous les leaders des partis d’opposition au Sénégal de prendre exemple sur le Fpdr/France en instaurant un seul et unique cadre de toutes les formations politiques qui œuvrent pour le départ du Président Macky Sall du pouvoir en 2017 ».

Le Fpdr/France a également sollicité l’engagement de Mamadou Diop Decroix « à prendre toutes les dispositions nécessaires à cette unité des partis d’opposition seule gage d’une alternative crédible au régime du Président Macky Sall qui a atteint le degré zéro de l’incompétence dans la conduite des politiques publiques ».

leral

Voir aussi

ABDOUL MBAYE PRESIDENT DE L’ACT «On n’a pas encore des députés du peuple, mais des députés du président Sall »

L’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, a repris service depuis hier. Cette fois-ci, il n’a pas …