ECONOMIE

Autonomisation des femmes: des femmes de Dakar et Kaolack bénéficient de 309 millions

  • Date: 22 juillet 2015
Les régions de Dakar et de Kaolack ont bénéficié d’un financement de 309 millions de F Cfa pour 365 projets, à travers le Programme intégré de développement économique et social (Pides). Un programme qui vise l’autonomisation socio-économique des femmes et des jeunes dans ces régions  a été établi en partenariat avec la coopération italienne.
Le Programme intégré de développement économique et social (Pides) vise à soutenir les femmes et les jeunes, dans une perspective  d’autonomisation socio-économique. Le bilan a été tiré lors d’un atelier de validation organisé à Dakar après trois années de travail dans les régions de Dakar et Kaolack. D’après les résultats de cette enquête, 365 projets d’un coût global de 309 millions ont été finances.  Selon la coordonnatrice du Pides, ce plan qui prend en compte la dimension développement économique local se fixe pour objectif aussi l’émergence des communautés depuis la base. Mme Diop Assaitou Ayo Ba a expliqué également que pour atteindre ses objectifs, le Pides a conduit, durant ces trois dernières années d’exercice, tout un  processus de diagnostic participatif. Ce qui permit d’identifier des activités spécifiques à dérouler, en impliquant tous les acteurs. Selon la responsable du Pides, ce travail a été facilité d’ailleurs par un model portage effectué en identifiant des mutuelles partenaires sur la base de diagnostics avec l’assistance technique de la direction de la réglementation des services financiers décentralisés.
Tout en signalant dans la mouvance que pour libérer aujourd’hui les potentialités des femmes, «il faut soutenir l’autonomisation économique par une forte dimension sociale économique », Mme Diop Assaitou Ayo Ba a tenu également à faire savoir que pour soutenir les femmes et les jeunes, il faudrait désormais agir sur les cibles directes mais surtout sur le contexte. A ce titre, les services techniques décentralisés ont bénéficié de renforcement de capacités en gestion de projet et d’accompagnement. Les élus locaux aussi, dans ces deux domaines d’intervention, ont été formés sur la manière de gérer le budget des communes pour permettre aux femmes d’être mieux prises en charge.
Rewmi.com/BFB

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15