Accueil / ECONOMIE / Autoroute a peage – Contrairement aux affirmations du Sénégal : Le financement américain n’est pas encore acquis

Autoroute a peage – Contrairement aux affirmations du Sénégal : Le financement américain n’est pas encore acquis

Le financement de l’Autoroute à péage, via une réaffectation des ressources prévues dans le cadre du Millenium challenge account, n’est pas encore acquis. Selon un communiqué de l’ambassade des Etats-Unis, les Américains parlent pour le moment d’éventualité. L’ambassade des Etats-Unis livre aussi les raisons pour lesquelles le projet a été suspendu.

Source : Le Quotidien
Ce sont les Américains qui ont décidé de ne plus financer la Plate-forme de Diamniadio. Selon un communiqué rendu public par l’ambassade des Etats-Unis, la décision de suspendre le financement du projet de la Plate-forme de Diamniadio est une «décision prise après que le Sénégal ait signé avec Jafza». Le communiqué précise que le 11 juillet dernier, le vice-président du Millenium challenge corporation (Mcc), John Hewko a rencontré l’ancien Premier ministre Macky Sall pour parler de la Plate-forme de Diamniadio. Lors de cette réunion, John Hewko «a informé (Macky Sall) qu’au plus haut niveau du gouvernement américain que Diamniadio ne faisait plus partie des projets examinés par le Mcc».

Le communiqué souligne aussi qu’il s’agira au niveau du Millenium challenge account de procéder à des études approfondies des propositions sénégalaises. Mais ajoutent les Américains, «il est difficile de déterminer une date précise à laquelle un tel compact (contrat) pourra être signé». Sans retenir de date précise quant à l’examen du dossier du Sénégal, les Américains estiment que toute décision sera assujettie à l’accord des bailleurs de fonds dont la Banque mondiale.

En pleine polémique sur cette affaire, le ministre du Budget Ibrahima Sarr avait déclaré que «le financement des Américains n’est pas perdu, mais il est orienté vers d’autres projets. L’option qui a été retenue est cohérente». Avant d’ajouter qu’«il n’y a pas de projet américain constitué par la Plate-forme de Diamniadio qui s’oppose à un projet sénégalais qui serait représenté par la Zone économique intégrée». Il avait révélé que la mise en œuvre de la Zone économique spéciale intégrée de Diamnianio (Zes) devrait permettre la création de 40 000 emplois directs et 100 000 emplois indirects.


À voir aussi

Electricité: Le MCC injecte 550 millions de dollars américains pour cinq ans 

La Modernisation et le renforcement du réseau de transport de Senelec, l’élargissement de l’accès à …

Un ouvrage pour de démystifier le  FCFA 

Le lancement du livre « L’arme invisible de la Françafrique. Une histoire du franc CFA, Paris, …