Accueil / ACTUALITES / AUTOROUTE ILA TOUBA 60 ingénieurs et techniciens chinois à pied d’œuvre.

AUTOROUTE ILA TOUBA 60 ingénieurs et techniciens chinois à pied d’œuvre.

 C’est parti pour l’autoroute Thiès-Touba, baptisée «Ilaa Touba».  Le projet que l’on croyait enterré va bientôt démarrer. Déjà une  soixantaine d’ingénieurs et de techniciens chinois sont sur place pour débuter les travaux.

Plus de trois mois après la pose de la première pierre, l’autoroute “Ila Touba”  dont la livraison était fixée à 45 mois, n’avait pas connu un seul coup de pioche. En cause, le gouvernement cherchait à réduire des taux d’intérêt pour le remboursement de la créance. Mais aujourd’hui, tout est renté dans l’ordre. L’espoir est permis, le doute dissipé. Une soixantaine d’ingénieurs et de techniciens chinois sont déjà sur place pour débuter les travaux de  l’autoroute Thiès-Touba, baptisée ‘’Ilaa Touba. La bonne nouvelle a été annoncée par l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Sénégal, Xia Huang. «Les grandes formalités et les grandes procédures sont déjà derrière nous. Le projet va bientôt se dérouler (…), avec l’arrivée depuis plus d’un moins d’une soixantaine d’ingénieurs et techniciens chinois au Sénégal», a commenté Xia Huang, en marge de la signature de 416 milliards de nos francs destinés à la réalisation de l’autoroute Ila Touba. «L’entreprise chinoise chargée de la construction de l’autoroute a déjà fait venir du matériel et des engins lourds. Une importante commande, pour l’obtention du matériel neuf de dernier cri, a été lancée, en vue de monter un partenariat gagnant-gagnant avec des entreprises sénégalaises», a annoncé le diplomate chinois.

«Les discussions sont en bonne voie, l’accord politique obtenu, les études faites et la pose de la première pierre effectuée. Tout est fait en préservant les intérêts du Sénégal. Tout est bouclé pour que les travaux puissent entrer dans leur phase active», a, pour sa part, assuré le ministre des finances, Amadou  Ba. Il a ajouté que les demandes d’agrément ont été déjà accordées par le gouvernement pour que des engins lourds puissent arriver au Port de Dakar et par voie terrestre via le Mali. Longue de 113 Km, Ila Touba est financée par les Chinois à hauteur de 400 milliards de francs Cfa, sous forme de prêt de 25 ans, avec un délai de grâce de cinq années et un taux d’intérêt de 2%. L’autoroute Ila Touba va générer des retombées pour la jeunesse avec la création de 600 emplois permanents.

Mouhamadou BA

Share This:

À voir aussi

MATIERES PREMIERES- Les cours de l’énergie et des métaux en hausse

La Banque mondiale prévoit en 2017 une hausse des cours des matières premières industrielles, notamment …