Accueil / ECONOMIE / Aux États-Unis, la malnutrition coûte 90 milliards de dollars à la société

Aux États-Unis, la malnutrition coûte 90 milliards de dollars à la société

La faim aux États-Unis, où 35 millions de personnes n’ont pas assez à manger, coûte à la société plus de 90 milliards de dollars par an (66 milliards d’euros) si l’on prend en compte les chutes de productivité, les frais médicaux et les dons aux banques alimentaires.

Source : Le Figaro
Tel est le chiffre fourni dans une étude menée par la faculté de médecine de Harvard pour le compte de l’organisation caritative Fondation Sodexho.

La faim dans le pays revient donc à 300 dollars par an et par habitant américain, alors que résoudre le problème ne coûterait que 10 à 12 milliards de dollars si le Congrès américain décidait d’augmenter les programmes d’aide aux plus pauvres, affirme l’étude.

L’étude évalue les frais de santé publique induits par la faim et la malnutrition à 66,8 milliards de dollars (dont 6,4 milliards pour les suicides), et les coûts indirects de baisse de productivité, comme l’absentéisme au travail ou à l’école et l’échec scolaire, à 9,2 milliards de dollars. Enfin, les Américains donnent chaque année aux organisations charitables et aux banques alimentaires 14,5 milliards de dollars pour lutter contre la faim.

Par comparaison, d’autres études universitaires, effectuées ces dernières années, ont évalué les coûts de différents fléaux sur la société américaine : la pauvreté coûte 500 milliards de dollars, la drogue 161 milliards, le tabac 138 milliards et l’abus d’alcool 185 milliards.


À voir aussi

« La création, pour la première fois, d’un impôt sur la fortune aux Etats-Unis »Thomas Piketty

Dans sa chronique au « Monde », l’économiste met en perspective les multiples propositions, outre-Atlantique, de taxer …

La DGCPT certifiée ISOO 9001 version 2015

La Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor, par l’intermédiaire de la Recette …